Sanofi-Synthélabo profite toujours de ses produits phare

Le groupe pharmaceutique Sanofi Synthélabo a dévoilé ses résultats pour le premier semestre 2002. Le groupe de Jean-François Dehecq affiche une progression de 14,8% de son chiffre d'affaires à 3,68 milliards d'euros. L'activité est ressortie en hausse de 14,2% sur le seul deuxième trimestre à 1,8 milliard d'euros.Les "ventes développées", qui comprennent les produits réalisés dans le cadre d'accords commerciaux avec d'autres groupes (Bristol-Myers Squibb, Fujisawa et Organon), se sont améliorées de 17,7% à 4,72 milliards d'euros au premier semestre 2002 par rapport à l'année dernière.Les ventes développées des trois produits phares (blockbusters) du groupe : Plavix, Aprovel et Stilnox ont continué leur forte progression, s'affichant en hausse respectivement de 35,2%, 37,3% et 37%. Le portefeuille de produits s'est par ailleurs concentré, les quinze premiers produits du groupe représentant désormais 67% du chiffre d'affaires, contre 62% un an plus tôt. Ces ventes s'élèvent à 2,45 milliards d'euros, en progression de 22,8%. Par zone géographique, les ventes se sont appréciées au deuxième trimestre 2002 de 28,4% aux Etats-Unis, marché cible du groupe, de 11,6% en Europe et de 10,8% dans le reste du monde.Le groupe a confirmé sa prévision de croissance du résultat net supérieure à 25% sur l'ensemble de l'exercice 2002, avant éléments exceptionnels et amortissements des écarts d'acquisition.  Pour les analystes de Fideuram Wargny, ces performances sont en ligne avec les attentes. Le bureau d'analyse note toutefois un ralentissement de la croissance au deuxième trimestre, imputable aux "mesures des autorités administratives italiennes (...) et à la crise en Amérique du Sud". Les analystes soulignent par ailleurs que l'activité est tirée par les trois blockbusters habituels, dont le Plavix, sur lequel pèse le risque de l'arrivée d'un concurrent générique. Un risque sur-estimé, selon CDC Ixis, alors que le brevet du Plavix ne tombera qu'en 2011 (lire ci-contre).En attendant une conférence téléphonique avec les analystes dans la journée, ces résultats semestriels sont bien accueillis par le marché, et l'action Sanofi s'adjugeait une hausse de près de 2% en début de séance. Prise dans la tourmente parisienne, la valeur a viré au rouge avant de terminer en progression de 0,48% à 52,50 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.