La baisse de moral des consommateurs américains enraye la hausse du CAC

C'était trop beau. L'espoir du rebond tant attendu s'affermissait indicateur après indicateur. Ce matin, l'indice IFO allemand du climat des affaires nettement supérieur aux attentes pour le mois de février délivrait un signal positif aux Européens qui pouvaient emboîter le pas des marchés américains, sans arrière pensée. Le CAC s'envolait pour atteindre les 4.385 points dans le sillage de Wall Street qui ouvrait en hausse. Et puis, il aura suffi que l'indice de confiance des consommateurs américains tombe à 16h00 moins bon que prévu pour que ressurgissent toutes les inquiétudes. Le CAC réduisait fortement ses gains pour descendre sur les 4.330 points (+0,6%) avant de légèrement remonter et de terminer à 4.340,86 points, en progression de 0,82%. Les technologiques accusent le coup mais résistent et restent orientées à la hausse même si Alcatel réduit ses gains d'un point à 2,61% à 15,75 euros. Vivendi Universal ne gagne plus que 1,8% à 43,55 euros, et France Télécom termine à 29,15 euros, en progression de 1,82%.Le secteur de l'automobile résiste également bien, profitant de l'annonce favorable de General Motors. Malgré une baisse de 25,8% de son bénéfice net l'année dernière, Michelin est en hausse de 5,07% à 41,9 euros. Renault monte de 2,49% à 49 euros, suite à la prévision, faite par Nissan, d'un bénéfice record pour l'exercice en cours. Peugeot s'adjuge 1,24% à 49,10 euros.Après une envolée à plus de 13% en début de séance, Damart réduit ses gains et n'engrange plus que 5,83% de hausse. Le marché semble néanmoins apprécier l'intention du groupe de séparer en deux sociétés distinctes l'activité textile du groupe et celle de volets roulants (Somfy). Après avoir pris plus de 1% en début de matinée, Air Liquide reste l'une des rares valeurs en perte sur le CAC (-1,56% à 158 euros). Le groupe a abandonné les prévisions de croissance qu'il avait fournies pour la période 2001-2003.Carrefour qui était bien orienté tout au long de la journée, n'a pas résisté à la baisse de l'indice de confiance des consommateurs américains et termine en repli de 0,59% à 50,9 euros. L'action pourrait toutefois se reprendre lors de la publication des comptes annuels.Parmi les mouvements les plus significatifs de la journée, Netgem s'octroie 16,67% à 2,17 euros après la conclusion d'un accord de distribution en Australie avec le distributeur TEAC de son lecteur de télévision numérique terrestre (TNT). L'action devrait être aussi très entourée ce jeudi, lors de la publication des comptes annuels. De son côté, Completel Europe s'octroie 8,96% à 0,73 euro et Wanadoo 7,08% à 6,05 euros, portant ses gains en deux séances à plus de 12%.En ce qui concerne les baisses, Vivendi Environnement abandonne 3,23% à 36,3 euros et Genset concède 5,39% à 6,85 euros.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.