Le CAC 40 termine en très légère hausse

Fin de journée en hausse après une séance sans tendance à Paris. Le CAC 40 termine sur un gain de 0,07% à 4.562,55 points, dans le sillage des marchés américains qui progressent timidement. Le marché peine à se trouver une conviction forte, perturbé par les échéances électorales françaises et dans l'attente de publications importantes de résultats aux Etats-Unis.Les annonces favorables faites par STMicroelectronics ce matin ne suffisent pas à soutenir l'ensemble du compartiment technologique de la cote. Pourtant, le fabricant franco-italien de semi-conducteurs a annoncé une baisse de son bénéfice net au premier trimestre à 32,9 millions de dollars, conformément aux attentes. Le groupe table pour le deuxième trimestre sur une croissance d'environ 10% de son chiffre d'affaires. L'action gagne 3,06% à 35,68 euros. Elle bénéficie également de la réduction de la perte trimestrielle de l'allemand Infineon, qui a fait état d'un déficit de 108 millions d'euros pour le deuxième trimestre de son exercice contre 331 millions un an plus tôt.En revanche, Cap Gemini accuse la plus forte baisse de l'indice en cédant 5,83% à 67,8 euros. Le marché craint d'être déçu par les perspectives du groupe à deux jours de la publication du son chiffre d'affaires trimestriel. Un chiffre, qui selon le porte-parole de la société devrait " être en baisse très sensible ".Dassault Systèmes avance de 0,78% à 51,5 euros. Le fabricant de logiciels a certes enregistré une hausse de 34% de son bénéfice net au premier trimestre, mais il a abaissé de 13 à 15% son objectif de croissance du chiffre d'affaires pour 2002. Il prévoit cependant une hausse de son bénéfice par action à 1,38 euro cette année contre 0,76 en 2001.Les autres valeurs technologiques sont globalement en baisse. Alcatel recule de 0,48% à 14,66 euros. France Télécom perd 2,12% à 30,05 euros, et pâtit de la perspective d'un exercice 2002 difficile pour son concurrent Deutsche Telekom.Vinci recule de 1,85% à 71,6 euros. Le groupe de BTP a annoncé une émission de 435 millions d'euros d'Oceanes destinée notamment à financer sa prise de participation dans le capital des Autoroutes du Sud de la France.Contre la tendance, Schneider Electric gagne 1,34% à 56,65 euros, alors que le groupe doit publier son chiffre d'affaires pour le premier trimestre après la clôture. Les banques et assurances sont également recherchées à l'image de Dexia (+ 1,25% à 18,63 euros), du Crédit Lyonnais (+ 0,58% à 48,28 euros) ou des AGF (+ 0,98% à 56,6 euros).Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.