Paris reste ferme en attendant Wall Street

Le CAC 40 demeure bien orienté à mi-séance, dans un marché qui demeure toutefois volatile. Le baromètre de la Bourse de Paris a en effet évolué dans une marge de 70 points, au gré des oscillations observées sur des poids lourds de la cote comme Axa ou Sanofi-Synthélabo. Mais le rebond quasi-général des places européennes semble tenir, alimenté par la reprise du dollar face à l'euro et par la fermeté du contrats future sur indice Dow Jones (+113 points à 7898), qui laisse espérer une hausse de Wall Street cet après-midi. La baisse plus forte que prévu des prix à l'importation en Allemagne en juin (-1,3% sur un mois et -5,6% sur un an) est favorablement accueillie. La prudence reste de mise dans la mesure où plusieurs poids lourds de l'industrie américaines doivent publier leurs résultats trimestriels avant et après l'ouverture de Wall Street. C'est notamment le cas d'AT&T, Bristol Myers Squibb, Colgate-Palmolive, Lucent Technologies et Amazon.com.A midi, le CAC 40 progressait de 1,68% à 3.202,58 points, dans un volume d'affaires relativement fourni avec près de 1,3 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Toujours hésitant, Axa cède 0,33% à 12,05 euros après avoir reculé lundi sous la pression du " profit warning " du néerlandais Aegon, dont l'exposition à WorldCom est estimée à 200 millions de dollars. En revanche, les grandes banques poursuivent leur reprise après avoir minimisé le niveau de leur engagement auprès de l'opérateur américain en faillite. BNP Paribas gagne 1,79% à 41,60 euros et la Société Générale 1,77% à 48,94. Autre poids lourd du CAC, Aventis gagne 2,20% à 57,95 euros et 1,27% à 55,70 euros tandis que Sanofi-Synthelabo grignote 0,36% à 55,20. Le secteur de la pharmacie avait été plombé hier par l'annonce d'une enquête de la FDA sur une usine de Johnson & Johnson.En baisse à l'ouverture, Dassault Systèmes s'adjuge 2,59% à 32,84 euros. Le groupe a annoncé ce matin une hausse de son résultat net au deuxième trimestre à 27,7 millions d'euros, contre 12,6 millions un an plus tôt. Sur le premier semestre, le résultat progresse à 53 millions contre 31,5 millions. L'éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice 2002, la ramenant de 840 millions à une fourchette comprise entre 800 et 810 millions. Cette révision était largement anticipée par les analystes.Les autres grandes technologiques rebondissent à l'image d'Alcatel (+3,54% à 6,14 euros) et de France Télécom (+0,95% à 13,75). Sa filiale Wanadoo va reprendre la vente de ses packs d'accès haut débit à internet après la levée de la suspension imposée par le Conseil de la concurrence venrdedi. STMicroelectronics monte de 2,38% à 23,65. Ce dernier doit publier ses résultats du deuxième trimestre après la clôture.Vivendi Universal reprend 3,50% à 16,85 euros. Jean-René Fourtou doit dévoiler aujourd'hui ses projets pour Canal +. Selon la presse, VU ne conserverait que la chaîne, CanalSatellite et l'éditeur de chaînes multithématiques.EADS avance de 1,47% à 14,51 euros. Qatar Airways a fait savoir au salon aéronautique de Farnborough qu'il devrait transformer aujourd'hui en commande ferme une option portant sur trois Airbus A 330. Noël Forgeard, le président du groupe européen a par ailleurs indiqué qu'Airbus n'avait enregistré que trois annulations d'appareils depuis le début de l'année.TF1 monte de 0,76% à 23,83 euros avant la publication, après la clôture, de son chiffre d'affaires semestriel.Schneider bondit de 7,69% à 44,10 euros. Le spécialiste du matériel électrique vient d'annoncer une baisse de 7% de son chiffre d'affaires au premier semestre, à 4,58 milliards d'euros, et table sur un taux de marge d'exploitation légèrement supérieur au celui du second semestre 2001. Le groupe a par ailleurs indiqué que les négociations exclusives avec Wendel pour la reprise de Legrand étaient prolongées jusqu'à la fin de la semaine. Le groupe doit par ailleurs publier son chiffre d'affaires du premier semestre après la clôture.Rhodia recule de 1,95% à 8,04 euros. Le groupe a annoncé la cession de Kermel, sa filiale spécialisée dans les fibres techniques. Rhodia, qui a déjà annoncé sa sortie de Rhodia Ster hier, poursuit ainsi son programme de désinvestissement qui lui permettra de réduire son endettement de 500 millions d'euros.Ingenico progresse de 2,84% à 15,22 euros. Le groupe a fait état d'une progression de son chiffre d'affaires à 216,5 millions d'euros au premier semestre, contre 154,9 millions un an plus tôt. Le spécialiste des terminaux de paiement ajoute qu'il table sur une marge brute supérieure à 43% cette année. Jugeant son titre sous-évalué, le groupe " n'exclut pas de mettre en oeuvre le mécanisme de rachat par la société de ses propres actions ".Euro Disney progresse de 4,69% à 0,67 euro. Le groupe de loisirs vient d'annoncer une hausse de 7,1% de son chiffre d'affaires au premier semestre. Faurecia gagne 1,49% à 37,45 euros. L'équipementier automobile a enregistré une baisse de son résultat net à 0,6 million d'euros au premier semestre, contre 4,5 millions sur la même période de 2001. Le chiffre d'affaires est en repli de 2% à 4,958 milliards d'euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.