Gemplus affiche sa confiance

 |  | 284 mots
Lecture 1 min.
A peine quelques heures après sa nomination à la présidence du Conseil d'administration de Gemplus, Dominique Vignon affiche son optimisme sur la capacité du groupe à redevenir bénéficiaire en 2002.Selon lui, le résultat du leader mondial des cartes à puce "devrait" être positif au troisième trimestre 2002 et le "sera" au quatrième. "La situation est en bonne voie. Le troisième trimestre devrait voir un résultat positif et le quatrième trimestre sera positif" a déclaré Dominique Vignon à l'AFP. Le groupe n'a pas encore publié ses résultats pour le deuxième trimestre, mais avait déjà indiqué fin avril qu'il comptait redevenir bénéficiaire "d'ici à la fin de l'année". Pour rappel, au premier trimestre 2002, Gemplus avait accusé une perte nette de 62,4 millions d'euros, contre 7,1 millions au premier trimestre 2001. La société, frappée de plein fouet par la crise du secteur des télécoms, avait par ailleurs accusé une perte de 100 millions d'euros en 2001 après un bénéfice net de 99 millions d'euros en 2000. Pour faire face, Gemplus a entrepris de longue date un programme de restructuration visant notamment la suppression de 1.140 emplois dans le monde, sur un total d'environ 6.700 collaborateurs (lire ci-contre). "Il n'y a pas beaucoup de sociétés lourdement impliquées dans les télécoms qui sont parvenues à redresser leurs résultats aussi facilement. Le retour à la profitabilité est très bien engagé", a ajouté Dominique Vignon, par ailleurs ancien président-directeur général de Framatome. Au plus fort de la bulle Internet, Gemplus touchait ses plus hauts vers les 10 euros. Ce lundi à la Bourse de Paris, le titre réussit l'exploit de terminer en hausse de 1,38% à 1,47 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :