CNP en bonne santé

 |  | 480 mots
Lecture 2 min.
L'assureur français CNP Assurances a enregistré un chiffre d'affaires de 9,797 milliards d'euros au premier semestre 2002, en hausse de 13,2% par rapport aux 8,654 milliards réalisés un an plus tôt. A périmètre constant, le chiffre d'affaires s'est élevé à 9,448 milliards, contre 8,654 milliards sur la même période de 2001, soit une progression de 9,2%. Les encours gérés par CNP, à l'origine de plus de 60% des revenus du groupe, ont progressé d'environ 7% en général et 6,5% en France uniquement. C'est un "rythme légèrement supérieur à l'ensemble du marché vie capitalisation, qui croîtrait d'environ 6%, selon une estimation de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA)", précise le groupe.Par branche, l'activité "épargne" a crû de 11,9% à 7,9 milliards d'euros, contre 7,063 milliards au premier semestre 2001. La branche "retraite" a progressé de 20% pour atteindre 473,1 millions d'euros, contre 394,3 millions un an auparavant. La couverture de prêts a vu son activité progresser de 12,5% à 775,5 millions d'euros sur les six premiers mois de 2002, contre 689 millions l'année dernière. L'activité "dommages aux biens" s'envole de 151,9% (+10,5% à périmètre constant) à 115,6 millions d'euros, en raison de la consolidation de l'espagnol Caixa Seguros, acquis en juillet 2001. Enfin, le secteur "frais de santé" a enregistré une petite hausse de 0,8%, passant de 90,5 à 91,2 millions d'euros. Par réseau distributeur en France, la Caisse d'Epargne reste le premier réseau de collecte avec une hausse de 28,2% à 4,105 milliards d'euros, devant La Poste, qui a progressé de 6,7% dans sa collecte à 3,507 milliards.A l'étranger, l'activité en Amérique du Sud a été multipliée par six à 424,4 millions d'euros. L'activité en Argentine, "mesurée traditionnellement avec un trimestre de retard", a été de 2,8 millions d'euros entre le 1er octobre 2001 et le 31 mars 2002, en baisse de 60% par rapport à la période "1er octobre 2000-31 mars 2001". Au Brésil, CNP indique avoir mis en place "une couverture partielle" de l'amortissement de l'écart d'acquisition comptable contre le risque de dégradation du change du real par rapport à l'euro au 31 décembre 2002.CNP a confirmé son objectif de croissance de 5% de son chiffre d'affaires 2002 (hors Brésil) et de 10% de son résultat net récurrent part du groupe, "sauf nouvelle dégradation sensible des marchés". Cette progression générale des activités de CNP est bien accueillie par les investisseurs.Fideuram Wargny salue la progression des activités brésiliennes et la "visibilité excellente" offerte par CNP, en soulignant toutefois que les encours gérés en France ne progressaient pas aussi fortement qu'attendu. " La performance nous paraît très soutenue comparée à celle du marché français en vie et capitalisation, qui ne progresse sur la même période que de 3%", souligne l'analyste de Dexia Securities interrogé par Reuters. Dans des volumes certes réduits, l'action gagne 0,97% à 35,24 euros vendredi. La valeur surperforme la Bourse, puisqu'elle reste quasi-stable depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :