Nouveau recul de l'activité de PPR au premier trimestre

1 mn

Pinault Printemps Redoute annonce un chiffre d'affaires de 6,706 milliards d'euros pour le premier trimestre de son exercice 2002, soit une baisse de 0,9% par rapport aux 6,764 milliards d'euros dévoilés un an plus tôt. Le recul est de 3% à taux de change, périmètre et jours comparables. Ces chiffres sont très inférieurs aux attentes du consensus. En effet le premier trimestre 2001 connaissait une croissance de 3,1% à périmètre comparable. De fait, la croissance des ventes n'a cessé de ralentir, et cela avant même le 11 septembre : de 5,8% au premier trimestre 2001, elle n'atteint plus que 1,3% au quatrième trimestre.Dans son communiqué, le groupe entendait rassurer la communauté financière en indiquant que les mesures de maîtrise de coûts et d'amélioration des achats étaient en oeuvre, conformément à ses objectifs. Les analystes de Fideuram Wargny sont pourtant très sévères avec PPR, qui voit ses ventes chuter de plus en plus vite depuis 2001. Les analystes soulignent que le groupe les avait "habitué à mieux", sur ses activités "grand public" notamment, qui s'affichent ce trimestre en baisse de 1,1%. La branche "luxe" est celle qui remonte le plus vite après la crise liée au 11 septembre : elle progresse de 4,4% ce trimestre après l'amorce de rebond de 0,5% au quatrième trimestre 2001.Pour 2002, PPR indique que "compte tenu de la base de comparaison et tout en restant prudent sur le rythme de la reprise tant aux Etats-Unis qu'en Europe, le groupe anticipe une amélioration progressive de son activité". Ce mardi, les investisseurs sont moins sévères que les analystes : le titre gagne à la clôture 0,86% à 128,70 euros. Il perd cependant plus de 10% depuis le début de l'année. Plus que les problèmes conjoncturels, ce sont les difficultés du groupe à redresser la barre dans la distribution grand public qui semblent inquiéter les spécialistes.latribune.f

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.