Le CAC sous les 3.800 points, France Télécom et Vivendi plongent

Le CAC 40 a ouvert en baisse de 1,12% à 3789,27 points, dans un marché en passe d'enregistrer son quatrième recul consécutif. La multiplication des mauvaises nouvelles, tant sur les perspectives des entreprises que sur leur communication ou leur méthodes comptables, continue d'affecter le moral d'investisseurs déjà largement entamé par la faiblesse des marchés américains et du dollar. La tuerie d'hier soir dans une colonie juive vient alourdir une situation géopolitique de plus en plus tendue, notamment en ce qui concerne les craintes d'attentats aux Etats-Unis. A 9h20, le CAC 40 cédait 1,53% à 3.773,31 points.Faute de donnée économique majeure en provenance des Etats-Unis, les boursiers surveilleront de près l'évolution des marchés américains. Wall Street devrait en effet connaître une séance particulièrement instable en cette journée des "trois sorcières", qui marque l'arrivée à échéance des contrats futures sur indices, actions et options.Plus forte baisse du CAC, France Télécom chute de 6,21% à 12,09 euros après avoir inscrit un nouveau plus bas historique à 11,71. Le conseil d'administration de Mobilcom, qui se réunit aujourd'hui, doit décider de l'éviction de Gerhard Schmid, une des conditions à la signature de l'accord avec les banques créancières de l'opérateur allemand.Vivendi Universal perd 6,18% à 25,05 euros. Le groupe a conclu un accord de portage avec Deutsche Bank qui représente l'essentiel des 15% que le groupe entend céder de ses 63% dans Vivendi Environnement. La banque allemande détient désormais 12,7% du capital de VE.Dexia cède 1,07% à 13,85 euros. La banque doit présenter, après la clôture, son plan stratégique à cinq ans.Bull recule de 5,26% à 0,54 euros. La SSII a annoncé qu'elle pourrait accuser une perte semestrielle d'environ 120 millions d'euros avant impôt, exceptionnels et charges de restructuration.Enfin, Sylis plonge de 9,25% à 10,50 euros. La société de services informatiques a revu en baisse son objectif de croissance du chiffre d'affaires annuel. Le groupe table désormais sur une hausse de 3 à 5% de son activité, contre 12% auparavant.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.