Kingfisher lance enfin son OPA sur Castorama

 |   |  285  mots
Après plusieurs mois de rumeurs, Kingfisher s'est décidé à lancer une offre sur le groupe de distribution spécialisée Castorama. Le Britannique propose aux actionnaires un prix de 67 euros par action, qui valorise sa cible à quelque 10,5 milliards d'euros. Ce prix représente moins de 4% de prime comparé au cours de clôture de mardi soir. Mais selon Kingfisher, la prime est de 20% par rapport au cours affiché avant la hausse provoquée par les rumeurs.Pour cette opération, Kingfisher devra débourser environ 4,7 milliards d'euros. Le financement sera en partie assuré par une augmentation de capital de 2 milliards de livres (3,2 milliards d'euros), qui aura lieu en juin prochain. Le solde proviendra d'une ligne de crédit bancaire de 1,2 milliard de livres (1,9 milliard d'euros).Kingfisher souhaite "investir, revigorer et moderniser Castorama et rapprocher ses performances de celles de B and Q", sa division bricolage au Royaume-Uni. Et pour que la stratégie de chacun soit mieux définie, il a aussi annoncé la prochaine scission de ses activités électroménager (dont Darty).Le plan de Kingfisher semble donc bien huilé. Il lui reste néanmoins à obtenir l'essentiel: la confiance des minoritaires de Castorama. Car pour l'instant rien n'est fait. "Nous anticipons une coopération, mais nous ne pouvons le garantir", a souligné Francis Mackay, président du géant britannique de la distribution. Du côté de Castorama, aucun commentaire n'a été fait.Si la réaction de Castorama est pour l'heure plutôt réservée, il n'en est pas de même en Bourse. En fin de journée, l'action Castorama gagne 4,65% à 67,50 euros, soit un cours supérieur à celui de l'offre. Certains investisseurs anticipent peut-être un rejet de l'offre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :