Le CAC 40 replonge dans le rouge juste avant la clôture

LVMH, qui a annoncé la vente de sa participation dans la maison de ventes aux enchères Phillips, prend 3,35 % à 47,85 euros. C'est la plus forte hausse du CAC 40. Elle est suivie par celles d'Air Liquide (+1,93 % à 158,6 euros), Dassault Systèmes (+1,84 % à 49,2 euros), Thomson Multimedia (+1,74 % à 29,3 euros), Renault (+1,7 % à 46,17 euros) et la Société Générale (+1,39 % à 62 euros).Parmi les baisses significatives du CAC 40, on retrouve Vivendi Universal (-3,36 % à 41,7 euros), AGF (-3 % à 51,7 euros), Schneider Electric (-2,75 % à 53 euros), Cap Gemini Ernst & Young (-2,42 % à 76,6 euros), Sodexho Alliance (-2,16 % à 44,4 euros).Le débat par communiqués et déclarations interposés entre France Télécom et Mobilcom se poursuit.  L'opérateur français serait en discussion avec ses commissaires aux comptes sur une éventuelle dépréciation d'actifs après la chute en Bourse de ses filiales cotées, notamment Orange et Equant. De son côté, le porte-parole de Mobilcom, qui réunit son conseil d'administration, s'interroge sur la volonté du groupe de Michel Bon de faire pression sur l'action de l'allemand, afin de se renforcer au capital à moindre coût. L'action France Télécom résiste, cédant 0,04 % à 28,29 euros, mais reste très proche de son cours d'introduction. Orange perd 1,23 % à 6,42 euros. Alcatel abandonne 1,5 % à 15,12 euros.Au niveau des publications de résultats du jour, Wavecom indique avoir réalisé un très bon quatrième trimestre, mais manque de visibilité pour 2002. L'action termine en baisse de 1,79 % à 35,75 euros. Wanadoo publiait également ses résultats pour 2001. Le fournisseur d'accès à Internet et éditeur d'annuaires table pour 2002 sur un excédent brut d'exploitation à l'équilibre. L'action recule de 3,19 % à 5,47 euros. Equant, toujours attaqué, perd 5,22 % à 9,62 euros.Au cours du GSM World Forum à Cannes, le président d'Ericsson a réaffirmé ses prévisions pour le marché de la téléphonie mobile et des infrastructures. En outre, l'équipementier est retenu avec Nortels Networks par l'espagnol Telefonica pour réaliser son réseau UMTS. L'action gagne 2,22 % à 4,61 euros. En revanche, Nokia, qui sort de la liste d'équipementiers sélectionnés par Telefonica, recule de 4,91 % à 22,65 euros.Trouvay et Cauvin annonce une aggravation de ses pertes pour l'exercice 2000-2001 clos fin septembre. Confronté à une baisse de ses fonds propres, le spécialiste de la tuyauterie recherche l'adossement à un partenaire. L'action chute aujourd'hui de 14,77 % à 5,25 euros.Grandvision confirme son objectif de dépasser 10 % de marge opérationnelle en 2003. L'action cède 1,04 % à 19,45 euros.Ginger, valeur du jour d'investir.fr, cède 2,01 % à 19,99 euros. Jocelyn JoveneCopyright Investir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.