Nexans repousse d'un an son objectif de marge opérationnelle

Après la valse des "profit-warnings" en 2001, une autre forme d'avertissement est actuellement utilisée: le report des objectifs. DaimlerChrysler l'a fait il y a peu et aujourd'hui c'est au tour de Nexans de s'engager sur ce terrain. Le fabricant de câbles vient en effet d'annoncer qu'il atteindra son objectif de marge opérationnelle de 5% en 2004, et non plus en 2003.Si le groupe a été contraint de décaler cette échéance, c'est qu'il s'attend à affronter un contexte économique encore difficile durant les prochains mois: lors d'une conférence téléphonique, Frédéric Vincent, le directeur financier, a précisé qu'il attendait une baisse du résultat d'exploitation au premier semestre 2002. Du coup, pour stopper la dégradation de la rentabilité, l'ex-filiale d'Alcatel se dit obligée d'accroître ses efforts de restructuration. "Les plans complémentaires qui sont à l'étude dans plusieurs pays devraient nous conduire à décaisser entre 2002 et 2003 de l'ordre de 80 millions d'euros de cash (soit un niveau supérieur de 30 millions d'euros à celui initialement prévu pour la même période), montant auquel seront associées des dépréciations exceptionnelles de 40 millions d'euros", indique le groupe dans un communiqué.Le groupe va ainsi supprimer 1.000 emplois en Europe et en Amérique du nord, mais les détails de l'opération ne sont pas encore connus. Le groupe avait déjà procédé à 1.500 suppressions de postes au second semestre 2001.Cette annonce a été faite à l'occasion de la présentation des résultats 2001 de la société. Des chiffres qui, en marge des perspectives délicates du groupe, marquent déjà la dégradation de l'activité au cours de l'exercice. Le chiffre d'affaires, en hausse de 7,5% au premier semestre, a reculé dans les mêmes proportions sur les 6 derniers mois de 2001, à 2,24 milliards d'euros contre 2,42 milliards d'euros. Sur l'année, le volume d'activité est donc resté stable à 4,78 milliards d'euros. A cours des métaux constant, le chiffre d'affaires a atteint 4,46 milliards d'euros contre 4,36 milliards en 2000.La rentabilité s'est elle aussi nettement dégradée au cours de l'année. Le résultat opérationnel, stable au premier semestre, a chuté d'un tiers à 60 millions d'euros sur les six mois suivants. Il a baissé "sous l'effet de l'accentuation de la récession américaine, de son extension à l'Europe et de la forte réduction du marché des télécoms au quatrième trimestre, notamment dans les réseaux publics", indique la société. Sur l'année, il s'est établi à 139 millions d'euros, soit 17,8% de moins qu'en 2000.Du coup, la marge opérationnelle (calculée par rapport au chiffre d'affaires à cours des métaux constant) en a fait les frais. De 3,7% au second semestre 2000, elle était déjà tombée à 3,4% au premier semestre 2001 et n'a pas dépassé les 2,7% entre juillet et décembre 2001. En données annuelles, cela donne une marge de 3,1% en 2001, contre 3,9% un an plus tôt. C'est la division fils conducteurs qui a principalement affecté la marge globale, sa propre marge ayant reculé en un an de 3,9 à 1,4% en raison d'un "renforcement de la concurrence et d'une baisse des prix, particulièrement sensible aux Etats-Unis".Cependant, tout n'est pas négatif dans la publication du fabricant de câbles car il a fait légèrement mieux qu'attendu en 2001. Les analystes misaient sur une légère baisse des ventes et surtout sur un repli plus prononcé, de 20 à 25%, du résultat opérationnel, alors que Nexans avait lancé un avertissement en octobre dernier (voir ci-contre).Cela ne suffit toutefois pas à compenser la déception du marché vis-à-vis des perspectives. Après avoir cédé jusqu'à 3,7%, le titre est parvenu à réduire ses pertes mais il termine tout de même dans le rouge, à 18,68 euros (-0,32%). La prudence des investisseurs est d'autant plus grande que jusqu'alors, l'action avait gagné plus de 15% sur l'année. latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.