Le CAC hésite après une hausse de 1% en ouverture

 |  | 335 mots
Lecture 2 min.
En hausse de 1,03% à 4.107,91 points à l'ouverture, la Bourse de Paris a rapidement réduit son avance, dans un marché qui manque de réelle direction en dehors de l'accalmie constatée à Wall Street la veille. La place américaine a surtout profité du rebond de 1% du Nasdaq, ainsi que des propos jugés rassurants du président de la Fed quant au redressement de l'économie des Etats-Unis. Le Dow Jones a cédé 0,23% à 9687,84 points et le S&P 500 est resté stable à 1040,69 (+0,01 point). A 9h25, le CAC 40 gagnait 0,19% à 4.073,68 points.Faute de donnée économique majeure en provenance d'outre-Atlantique, l'activité du marché devrait rester limitée, toutefois, la réouverture des marchés britanniques après deux jours sans cotations devrait donner lieu à des réajustements. Contre la tendance observée en Europe, l'indice Footsie 100 du London Stock Exchange cédait plus de 2%.Plus forte hausse du CAC 40, Dassault Systèmes rebondit de 1,87% à 41,44 euros, porté par la hausse du Nasdaq hier.France Télécom reprend 0,59% à 18,65 euros après avoir été à nouveau affaibli mardi par les craintes liées au niveau de sa dette.Alcatel gagne 0,58% à 12,07 euros, mais s'inscrit en dessous de son cours d'ouverture de 12,23 euros. Dans un entretien au Financial Times, Kurt Hellström, le président d'Ericsson, a déclaré que la crise du secteur des télécoms pourrait se poursuivre l'an prochain. Le groupe suédois devrait par ailleurs demander, demain, à ses actionnaires l'autorisation de lancer une augmentation de capital de 3,3 milliards d'euros, soit l'équivalent de 18% de sa capitalisation boursière actuelle.Vivendi Universal grignote 0,46% à 30,52 euros. Jean-Marie Messier a obtenu un bonus équivalent à 250% de son salaire l'année dernière, et ce en dépit des pertes records du groupe, rapporte le Financial Times.En baisse, Thomson Multimédia abandonne 3,53% à 26,30 euros. UBS Warburg a annoncé le placement de 10,9 millions d'actions du groupe pour le compte du japonais NEC.Enfin, la cotation de Groupe Zannier est suspendue dans l'attente d'un communiqué de la société, a annoncé Euronext. John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :