Légères prises de bénéfices

Parmi les rares valeurs technologiques en hausse, Vivendi Universal s'adjuge la meilleure performance du CAC 40 avec un gain de 5,8% à 18 euros. Le groupe a annoncé ce matin être "en négociation active" avec ses principales banques pour régler le problème des liquidités à court terme. VU espère "conclure un accord très rapidement". Le Wall Street Journal et l'Observer rapportent par ailleurs que le numéro un européen de la téléphonie mobile, Vodafone, se prépare à lancer une offre d'environ 4,7 milliards d'euros sur la participation de 44% que VU détient dans Cegetel.STMicroelectronics termine la journée sur un gain de  0,75% à 25,49 euros et Dassault Systèmes progresse de 1,04% à 44,72 euros. Du côté des baisses, France Télécom limite son repli à 2,61% à 14,95 euros après un rebond de 39,54% sur les trois dernières séances. Egalement considéré comme une valeur télécom, Bouygues, maison-mère de Bouygues Télécom, abandonne 3,07% à 28,37 euros.Cap Gemini baisse de 1,24% à 39,11 euros alors que Nomura Securities a dégradé le titre de "conserver " à "vendre".Parmi les valeurs classiques, Peugeot abandonne 3,76% à 48,11 euros et Dexia concède 2,66% à 15,38 euros après une progression de 8,74% jeudi et vendredi derniers. La banque a annoncé vendredi qu'elle n'était pas exposée à Vivendi Universal et qu'elle allait réduire ses coûts d'exploitation cette année. En 2001, ces coûts avaient représenté 3,3 milliards d'euros.De son côté, Suez baisse de 4,81% à 25,53 euros. Tout en maintenant sa recommandation à "achat" sur la valeur, Lehman Brothers a réduit son objectif de cours de 36,20 à 32 euros.Hors CAC 40, Castorama gagne 2,73% à 65,85 euros. La Banque Rothschild a déclaré équitable le prix de 67 euros par action offert par Kingfisher dans le cadre de son OPA sur les 45% du capital du groupe français qu'il ne détient pas. Rhodia recule de 4,79% à 9,14 euros après un gain de 15,66% vendredi. La démission de deux hauts responsables de GBL du conseil d'administration de Rhodia et la nomination d'Edouard Stern relancent les rumeurs d'éventuelles tentatives de prise de contrôle du chimiste français. Des anticipations relancées, selon Les Echos, par le fait que la capitalisation boursière du groupe est tombée à 1,7 milliard d'euros, alors que son chiffre d'affaires a atteint 7,3 milliards l'an dernier.Altran abandonne 6,4% à 25,74 euros après avoir été dégradé par Merrill Lynch qui conseille la vente. Infogrames se reprend de 10,21% à 4,21 euros après plusieurs annonces commerciales positives.Du côté des valeurs moyennes, Huis Clos gagne 4% à 33,17 euros après avoir lancé un avertissement sur son chiffre d'affaires mais le titre avait déjà abandonné 35% la semaine dernière. Vranken Monopole s'octroie 6,34% à 28,5 après la publication d'une hausse de 24% de son chiffre d'affaires semestriel.Enfin, le Crédit Lyonnais, notre valeur du jour, concède 0,61% à 45,42 euros. Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.