Paris réduit ses pertes à mi-séance

 |   |  610  mots
La Bourse de Paris a quelque peu réduit ses pertes à mi-séance. Si la levée du siège de la basilique de la Nativité à Bethléem a été bien accueillie, la faiblesse des valeurs technologiques continue de peser sur la cote, comme sur l'ensemble des places européennes. A l'inverse, TF1 bénéficie des résultats meilleurs que prévu annoncés par le britannique BSkyB. De leur côté, les éditeurs de jeux vidéo bénéficient du bénéfice, supérieur aux attentes, du leader mondial du secteur, l'américain Electronic Arts. A 12h10, le CAC 40 cèdait 0,22% à 4.377,35 points, dans un volume d'affaires symbolique, d'environ 750 millions d'euros, en raison de l'absence de nombreux investisseurs qui ont décidé de faire le pont.Perplexes quant à l'ampleur de la reprise de l'économie américaine, les boursiers attendent, à 14h30, la publication de la statistique des prix à la production d'avril aux Etats-Unis. Les économistes tablent sur une hausse de 0,4%, après une progression de 1% en mars.Plus forte baisse du CAC 40, Cap Gemini recule de 5,15% à 59,80 euros. Son concurrent britannique Logica a annoncé qu'il supprimerait 700 emplois et prévenu que son bénéfice par action diminuerait cette année. Le leader mondial des logiciels de messageries textuelles brèves pâtit notamment du fait que son accord avec l'espagnol Telefonica ne concerne pas la prochaine génération des services de messagerie MMS, un marché également convoité par Nokia et Ericsson. Atos Origin recule de 3% à 71,15 euros.France Télécom abandonne 3,82% à 21,88 euros après que Moody's eut dégradé la note de la dette à long terme de WorldCom au rang de " junk bond ".Vivendi Universal perd 2,17% à 31,63 euros. Selon La Tribune, Charles Bronfman, héritier de Seagram et détenteur de 2,5% du capital du groupe de médias, " milite activement pour une cession rapide de Vivendi Environnement ". Le titre de la filiale environnement de Vivendi gagne 0,22% à 36,96 euros.Parmi les autres technologiques, Alcatel perd 2,77% à 12,99 euros et STMicroelectronics 1,56% à 32,08. Picogiga cède 2,56% à 3,04 euros. Le fabricant de semi-conducteurs a fait état d'une baisse de 40%, à 2,5 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre.TF1 gagne 1,15% à 33,49 euros, dopé par la hausse de 33% du bénéfice du britannique BSkyB sur neuf mois. TF1 bénéficie en outre du succès moins bon qu'escompté de la deuxième saison de " Loft Story ", qui pourrait se traduire par un transfert d'écrans publicitaires à son avantage. M6 cède pour sa part 1,98% à 27,20 euros.Le secteur de la distribution bénéficie d'un rebond après son récent recul. Carrefour gagne ainsi 1,08% à 48,68 euros et Casino 0,93% à 87,15.Les valeurs dites défensives profitent du recul des technologiques. Air Liquide progresse de 1,41% à 166 euros et Saint-Gobain avance de 1,16% à 192,30.Renault prend 0,64% à 55 euros. Merrill Lynch a relevé son objectif de cours sur le titre de 60 à 65 euros, tout en maintenant son opinion à " acheter ". La valeur bénéficie par ailleurs du bénéfice record réalisé par sa filiale japonaise pour l'exercice clos le 31 mars 2002. Nissan a en effet annoncé un bénéfice net de 372 milliards de yens, en hausse 12,4%.En hausse ce matin, EADS cède 0,24% à 16,78 euros. Selon La Tribune, le contrat commercial de l'avion de transport militaire européen A400M devrait être signé à la fin du mois.L'éditeur de jeux vidéo Infogrames progresse de 2,88% à 8,94 euros et Ubi Soft prend 1,30% à 30,30 dopés par les résultats meilleurs que prévu du numéro un du secteur Electronic Arts. Le groupe basé à Redwood City (Californie) a dégagé un bénéfice net de 47,3 millions de dollars au quatrième trimestre, soit 33 cents par action, contre 27 cents attendus par le consensus First Call.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :