Vivendi Environnement à ses plus bas historiques

 |  | 209 mots
Lecture 1 min.
Depuis le non-événement constitué par le conseil d'administration de Vivendi Universal (VU) le 29 mai dernier, au cours duquel les investisseurs attendaient des précisions sur le désengagement de VU de sa filiale eau, la valeur Vivendi Environnement (VE) a perdu plus de 5%. En séance, le titre est passé sous le cours de clôture de son premier jour de Bourse le 20 juillet 2000 (33,45 euros).Si la perspective d'une vente "avant l'été" de 15 à 20 % des 63% de Vivendi Environnement détenus par VU est assurée, les marchés auraient aimé avoir un peu plus de précisions sur le calendrier et les chiffres de l'opération.Dans l'expectative, les investisseurs boudent le titre. D'autant que VE pourrait profiter du désengagement pour réaliser une augmentation de capital de 800 millions à un milliard d'euros, créant un afflux de titres sur le marché. "Les actionnaires de VE sont sur la mauvaise partie du jeu : ils encaissent la baisse du titre, qui risque de durer encore quelques jours, puis celle qui suivra un éventuel placement, puis celle de l'augmentation de capital, si elle est découplée", expliquait récemment un analyste d'UBS Warburg à la Tribune (lire ci-contre).A la clôture de Paris, l'action Vivendi Environnement perd 3,47% à 32,82 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :