Le CAC termine sur les 4.000 points, en repli de 2,5%

 |  | 399 mots
Lecture 2 min.
Après avoir ouvert en baisse de 1,2%, le CAC a rapidement accentué son repli ce matin, perdant plus de 3% au pire moment de la journée. Le rebond des marchés américains en début d'après-midi a permis à l'indice de réduire un temps ses pertes, avant de repartir plus nettement à la baisse après les mauvais résultats de Motorola. A la clôture, le CAC 40 chute de 2,55% à 4.004,76 points, dans un volume d'échanges assez faibles, de seulement 3,3 milliards d'euros.Après avoir réalisé la meilleure performance de l'indice parisien hier, France Télécom signe aujourd'hui la plus forte baisse (-4,7%) à 17,96 euros. HSBC est passé à alléger sur la valeur et après la clôture, l'opérateur français a annoncé qu'il négociait avec les banques la possibilité de transformer la dette de MobilCom en obligations remboursables en actions au prix de 50 euros.Parmi les autre valeurs technologiques du CAC 40, Alcatel concède 5,25% à 10,46 euros, Dassault Systèmes 4,69% à 41,45 euros, STMicroelectronics 4,29% à 24,12 euros et Vivendi Universal 4,05% à 30,1 euros.Les autres valeurs technologiques subissent également des prises de bénéfices, à l'instar de Nokia qui abandonne 6,64% à 13,21 euros et de son concurrent Ericsson qui plonge de 11,65% à 1,82 euro. Le groupe a vendu sa branche de microélectronique à Infineon pour 400 millions d'euros. Business Objects chute de 9,09% à 25 euros et Equant s'effondre de 14,56 % à 5,4 euros.Le secteur pharmaceutique, déjà faible au cours des dernières semaines, souffre de l'avertissement du laboratoire américain Abbott sur ses bénéfices. Aventis recule de 1,93% à 68,7 euros, et  Sanofi-Synthélabo abandonne 4,56% à 55,5 euros. Axa perd de son côté 5,4% à 18,91 euros, mais le groupe a rassuré après la clôture du marché en annonçant une baisse de seulement 4,2% de sa valeur intrinsèque à 20,11 euros alors que les analystes s'attendaient à une baisse de plus de 10% à 18,5 euros par action.Contre la tendance, NRJ Group gagne 1,48% à 19,20 euros. La société a enregistré une hausse de 14%, à 28,5 millions d'euros, de son bénéfice au premier trimestre 2001-2002. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe radiophonique table sur une forte hausse de son résultat d'exploitation si la croissance du chiffre d'affaires de sa régie nationale, constatée en avril et mai, se poursuit.Alti a également été recherché aujourd'hui et s'est envolé 21,56% à 7,33 euros. Le groupe de conseil en services informatiques a enregistré une hausse de 95% de son bénéfice d'exploitation au premier semestre 2001-2002, à 1,72 million d'euros.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :