L'avertissement d'Aegon pèse sur les assureurs européens

Il n'y a pas que WorldCom qui déprime les marchés ce lundi. Le discours d'Aegon peut être vu comme une explication supplémentaire du repli. L'assureur néerlandais a averti dès lundi matin que pour 2002 il attendait un résultat en baisse de 30 à 35%, alors que jusqu'ici il espérait encore un bénéfice équivalent à celui de 2001, de 2,4 milliards d'euros.Les investisseurs n'ont pas tardé à réagir. A Amsterdam, Aegon perd 17,79% à 13,91 euros en fin de journée. Mais la nouvelle affecte aussi l'ensemble du secteur. Parmi les 18 indices sectoriels proposés par la société DJ Stoxx, celui de l'assurance accuse le plus fort repli avec -8,3%. Du côté des valeurs françaises, on relèvera que Axa lâche 10,91% à 12,09 euros et que AGF baisse de 4,88% à 365,85 euros. En Allemagne, sa maison-mère, Allianz, cède quant à elle 8,24% à 150,25 euros.Si le secteur réagit aussi violemment, c'est que les difficultés conjoncturelles mises en avant par Aegon pour justifier son avertissement pourraient affecter d'autres groupes. "En raison de la persistance des difficultés sur les marchés financiers et de la faiblesse du dollar américain, Aegon a décidé de relever le montant de ses provisions", note la société.La dégradation du marché des actions a en effet conduit l'assureur à augmenter la couverture d'éventuels risques liés à la gestion de portefeuilles de titres cotés et, aux Etats-Unis, les non-recouvrements de dettes liées aux portefeuilles d'obligations ont augmenté. Par ailleurs, le recul du dollar par rapport à l'euro affecte le résultat de l'assureur (libellé en euro), alors que l'an passé 58% de son bénéfice provenait d'Amérique du nord.Face à la crise de confiance que ressentent actuellement les investisseurs, Aegon a toutefois tenu à ne pas être trop alarmistes. C'est pourquoi il précise: "notre solvabilité reste bonne".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.