Usinor à contre-courant d'un marché baissier

Le titre Usinor ne fléchit pas. Alors que depuis trois séances, le CAC n'est parvenu à gagner que 1%, l'action du sidérurgiste a de son côté progressé de 12%. Une hausse qui est en grande partie due au bond en avant de 6,15% que le titre a réalisé mardi à 15,02 euros à la clôture.Selon des opérateurs, outre un récent relèvement de ses prix sur les aciers plats au carbone, le groupe profite aussi de perspectives de rebond économique aux Etats-Unis.Mais une possible réouverture de l'OPE (Offre publique d'échange) initiée par Arcelor semble également être un autre catalyseur de la hausse du titre. Cette éventualité a notamment été évoquée par Fabrice Théveneau de SG Securities, contacté par Reuters. En effet, si l'OPE a obtenu un large succès permettant à Arcelor de récupérer 93,35% du capital d'Usinor, la barre des 95% n'a pas été franchie. Or, il est nécessaire de détenir plus de 95% du capital d'une société pour pouvoir entreprendre son retrait de la cote. Arcelor pourrait donc tenter de décider les derniers actionnaires à apporter leur participation pour éviter de maintenir la cotation des quelques titres Usinor restant sur le marché.Du coup, le titre Usinor peut bénéficier indirectement des bonnes nouvelles touchant Arcelor, comme sa possible entrée au CAC 40 dans un proche avenir, devenant ainsi l'action de référence du secteur. En effet, avec une capitalisation d'environ 6,4 milliards d'euros, le groupe sera un candidat sérieux. Sa taille lui permettrait de se classer en trente-cinquième position de l'indice entre Lagardère et Dassault Systèmes.Arcelor est né de la fusion d'Usinor, du luxembourgeois Arbed et de l'espagnol Aceralia (voir ci-contre). Les anciens actionnaires de ces trois groupes détiendront respectivement 54, 24 et 22% du nouveau groupe (les parités avaient été réajustées fin novembre). Arcelor représentera une production annuelle de 46 millions de tonnes, soit le premier rang mondial avec 5% de part de marché, et un chiffre d'affaires de 30 milliards d'euros. Ce groupe de 110.000 employés fera son entrée à la Bourse de Paris le 18 février à un cours de référence de 13,65 euros, soit le niveau de clôture du titre Usinor le 28 janvier dernier, jour de clôture de l'OPE.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.