Merrill Lynch relève la tête

Malgré les 100 millions de dollars d'amende versés en mai pour que l'Etat de New York renonce à ses poursuites (lire ci-contre), la banque d'affaires et maison de courtage américaine Merrill Lynch a enregistré une hausse de 17% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2002, à 634 millions de dollars, grâce à une réduction des coûts et de bonnes performances dans la banque privée et le courtage.Ces résultats trimestriels correspondent à un gain de 66 cents par action, à comparer avec les 56 cents enregistrés sur la même période de l'année dernière. Une performance supérieure aux attentes, puisque le consensus First Call tablait sur une fouchette de 55 à 65 cents par action.Merrill Lynch bénéficie de ses programmes sévères de réduction des coûts. Au cours de ce trimestre, l'établissement a ainsi supprimé 1.800 postes, soit 3% de ses effectifs, et emploie maintenant un peu plus de 54.000 personnes. Merrill a encore réduit ses dépenses, hors salaires, de 25% par rapport à 2001 et de 8% par rapport au premier trimestre. Pour autant le produit net bancaire (chiffre d'affaires) de Merrill Lynch a tout de même chuté de 11% en un an, pénalisé par les aléas des marchés et l'atonie du secteur des conseils en fusions-acquisitions. Les commissions de trading ont ainsi chuté de 12% sur la période. De son côté, la division "Global markets investment banking" (GMI), en charge de la banque d'investissement et des activités pour compte propre sur les marchés, a vu son bénéfice avant impôts baisser de 5% à 647 millions de dollars et son PNB de 13% à 2,3 milliards de dollars. "Tout en restant prudent sur les perspectives de chiffre d'affaires pour le restant de l'année", le groupe s'estime maintenant en bonne place pour profiter de la reprise économique à venir.Cette bonne résistance de l'établissement vient clôturer un trimestre agité. En mai dernier, la firme avait dû verser 100 millions de dollars d'amende, présenter des excuses formelles et promettre de garantir à l'avenir l'intégrité des travaux de ses analystes. Un règlement amiable intervenu après que le procureur de l'Etat de New-York ait accusé le groupe d'utiliser les recommandations de ses analystes pour générer de juteuses commissions de banque d'affaires. L'enquête avait duré 10 mois et ses conclusions avaient été rendues publiques en avril dernier.Depuis la révélation de cette affaire, le titre a perdu 27% à Wall Street. Par ailleurs, l'indice Bloomberg Wall Street, qui fédère les valeurs des grands courtiers (Merrill Lynch, Lehman Brothers, Morgan Stanley...), perd 19% depuis le début d'année et 40% depuis son sommet de septembre 2000, rappelle la Tribune (lire ci-contre).Lundi soir, l'action Merrill Lynch a clôturé en baisse de 2,11%. Mardi, la publication de ce deuxième trimestre meilleur qu'attendu soutient le titre qui gagne plus de 2% à 37,74 dollars vers 17h30.
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.