Les valeurs télécoms à nouveau sur la sellette

Décidément, l'heure est à la morosité à la Bourse de Paris. Dans un climat de défiance persistante des investisseurs à l'égard des pratiques comptables des entreprises et de l'ampleur de leur endettement, l'indice vedette de la Bourse de Paris cède du terrain pour la troisième séance consécutive. Après avoir ouvert en baisse de 0,5%, le CAC 40 a accentué son recul au fil de la matinée pour tomber sous le seuil des 4.300 points. A la clôture, il décroche de 2,09% à 4.256, 36 points.Une mauvaise orientation exacerbée par les marchés américains qui, au lendemain de leur fermeture à l'occasion du President's Day, signent une nouvelle séance de repli. Au moment de la clôture parisienne, l'indice Nasdaq chute en effet de 2% à 1.769,09 points tandis que l'indice Dow Jones perd 0,77%, à 9.826,51 points.Les premières valeurs à faire les frais de ce climat de défiance sont les technologiques, notamment les opérateurs télécoms, particulièrement endettés. France Télécom et Orange chutent respectivement de plus de 4% et plus de 5% à la clôture. Au motif de ce nouvel accès de faiblesse : les dissensions opposant les deux groupes à l'opérateur allemand de téléphonie mobile Mobilcom au sujet des investissements nécessaires au déploiement du réseau UMTS allemand (lire article ci-contre). Or, si ce différend persiste, le président de MobilCom pourrait bien exercer son option de vente des 33% qu'il détient au sein du capital de son groupe à France Télécom. Une opération qui pourrait coûter jusqu'à 6 milliards d'euros au groupe français et accroître un peu plus son endettement...Dans le sillage de France Télécom et Orange, l'action Alcatel abandonne 4,06% à 15,35 euros. Un peu plus tôt, la valeur avait atteint un nouveau plus bas de l'année à 15,26 euros, seuil qu'elle n'avait pas touché depuis la mi-octobre.Hormis les valeurs télécoms, Dassault Systèmes, TF1, STMicroelectronics et Thomson Multimedia figurent également parmi les plus fortes baisses de l'indice de référence parisien et abandonnent plus de 2% à la clôture.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.