Excellentes performances de Bouygues grâce à sa filiale télécoms

Le groupe de BTP actionnaire de la première chaîne française a dévoilé mardi après Bourse des chiffres semestriels globalement meilleurs que les anticipations.Le résultat d'exploitation progresse de 31% à 506 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un résultat d'exploitation de 495 millions d'euros. L'Ebitda progresse de 45% à plus d'un milliard d'euros alors que les attentes plafonnaient à 987 millions. Le résultat net s'affiche à 465 millions contre 444 millions attendus, intégrant une plus-value nette liée à la cession de Bouygues Offshore de 338 millions d'euros. Hors exceptionnel, le résultat net augmente tout de même de 69% à 127 millions d'euros.Enfin, concernant le chiffre d'affaires, le groupe souligne que toutes les activités progressent : Bouygues Télécom +13%, TF1+ 10% (avec un changement de périmètre lié à la montée dans le capital de TPS), la construction +6%. Au total, Bouygues a réalisé un chiffre d'affaires de 10,8 milliards d'euros en hausse de 13%, soit 5% à périmètre comparable.Les très bonnes performances en termes de résultat sont essentiellement dues à la filiale de téléphonie mobile Bouygues Telecom, dont le résultat net est pour la première fois positif, à 65 millions d'euros, contre une perte nette de 109 millions d'euros au premier semestre 2001. La société a vu sa part de marché progresser dans les forfaits, passant de 18% en 2001 à 24% des connexions, et le chiffre d'affaires récurrent a progressé de 15%. Cependant Bouygues Telecom a tout de même vu sa part de marché générale décliner à 16,4% contre 17,9% tandis qu'Orange montait à 49,3% contre 48,2% et SFR (groupe Vivendi Universal) progressait à 34,4% contre 33,9%. Bouygues s'est renforcé dans sa filiale télécoms, ce qui lui permet certes de bénéficier de ses performances. Mais cela implique aussi de prendre en charge à 100% la dette de la filiale, contre 54% auparavant. La dette nette du groupe Bouygues a dès lors triplé en 6 mois, à 3,6 milliards d'euros, sans que cela soit très alarmant puisque les fonds propres sont évalués à 6 milliards. La direction rappelle par ailleurs que Standard & Poor's a maintenu la notation du groupe "A-" avec perspective stable.Dans son communiqué, le PDG Martin Bouygues s'est félicité de ces résultats: "Nos choix stratégiques, prudents notamment dans l'audiovisuel et les télécommunications, nous permettent de disposer d'une structure financière solide et d'assurer nos développements futurs." Mercredi matin, le groupe annonce ainsi qu'il lancera l'i-mode en France à Noël.Mercredi, le titre termine en hausse de 9,13% à 26,19 euros, ramenant sa baisse à 31% depuis le début de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.