Lundi noir

 |  | 355 mots
Lecture 2 min.
Triste début de semaine à la Bourse de Paris qui n'arrive pas à enrayer la spirale baissière. Pour sa cinquième séance consécutive de baisse, le CAC recule de 3,43% à 3.669,24 points, juste au-dessus de son niveau de clôture du 21 septembre. La chute est amplifiée par la fin du mois boursier de juin qui oblige les intervenants à dénouer leurs positions, ce qui explique les 4,4 milliards d'euros échangés aujourd'hui sur l'indice.Personne n'est épargné par la chute puisque seules trois valeurs réussissent à terminer dans le vert sur le CAC. Mais les principales victimes de la défiance des investisseurs envers les actions sont sans conteste Vivendi Universal et France Télécom. Ces deux titres cristallisent toutes les inquiétudes du marché.Vivendi Universal s'effondre de 23,31% pour enfoncer le seuil des 20 euros à 18,75 euros, son plus bas niveau de la séance et surtout son plus bas depuis janvier 1989. L'échec cuisant de Jean-Marie Messier devient patent.France Télécom s'écroule de 16,20% et se maintient tout juste au-dessus des 10 euros, à 10,40 euros. Moody's estime que la reprise de Mobilcom va alourdir de 4 milliards d'euros l'endettement de l'opérateur déjà évalué à 70 milliards d'euros. 4 milliards qui coûtent 2,3 milliards d'euros de capitalisation à France Télécom.Sur le SRD, le sidérurgiste Arcelor a finalement été emporté par la tempête mais limite les dégâts (-0,91% à 14,1) euros après la publication, ce matin, de ses premiers résultats trimestriels audités. Le groupe a accusé une perte de 24 millions d'euros contre un bénéfice (non audité) de 186 millions d'euros à la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires a augmenté de 7%, à périmètre comparable, à 6,8 milliards d'euros.Gemplus a confirmé la nomination à sa tête de Dominique Vignon, ancien président de Framatome. Le directeur général de la société, Ron Macintosh, attend toujours le nom de son remplaçant. Le titre gagne 1,38% à 1,48 euro.Gaudriot chute de 7,07% à 36euros. La société va lancer le 1er juillet une augmentation de capital de 11,9 millions d'euros pour financer ses prochaines opérations de croissance externe.Charles-Etienne LebatardCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :