Nortel se redresse peu à peu

Nortel Networks revient petit à petit vers l'équilibre. Après avoir divisé par trois sa perte du premier trimestre (voir ci-contre), il vient d'annoncer que celle des trois mois suivants ressortait à 697 millions de dollars. Un chiffre sans commune mesure avec la perte abyssale de 19,4 milliards de dollars qu'il avait enregistrée au deuxième trimestre 2001.Par action, le déficit atteint 20 cents, contre 6,08 dollars un an plus tôt et 26 cents au premier trimestre 2002. Si l'on exclut les éléments exceptionnels, la perte n'est plus que de 323 millions de dollars (9 cents par action). Un chiffre en ligne avec les pronostics du marché. La perte était de 463 millions trois mois plus tôt et de 1,55 milliard (48 cents) au deuxième trimestre 2001.Si les résultats se redressent peu à peu, c'est principalement grâce aux efforts de réduction de coûts consentis par la société. Car les ventes sont quant à elles restées sous pression. Le groupe, qui a progressivement cédé des actifs pour récupérer des liquidités, a ainsi vu son chiffre d'affaires reculer de 40% sur le trimestre à 2,77 milliards de dollars.D'ailleurs, l'activité devrait demeurer tendue dans les prochains mois. "Nous nous attendons à ce que nos ventes au troisième trimestre 2002 soient essentiellement identiques à celles du deuxième trimestre" , note le groupe, tandis que Franck Dunn, le PDG, ajoute: "à plus long terme nous nous attendons à ce que la pression en cours sur les dépenses en capital de nos clients se maintienne pour une bonne partie de 2003". Ainsi, le décollage réel des investissements des opérateurs de télécommunications ne devrait pas avoir lieu, selon Nortel, "avant la fin de l'année prochaine".Néanmoins, l'équipementier canadien compte fournir de nouveaux efforts en termes de rentabilité. Une amélioration progressive des résultats est attendue aux troisième et quatrième trimestres, et l'objectif est de ramener le seuil de rentabilité à un chiffre d'affaires de 3,2 milliards de dollars par trimestre. Un nouveau pas en avant puisqu'auparavant l'objectif de point mort n'était que de 3,5 milliards de dollars. Dès lors, Nortel devrait être profitable d'ici à juin 2003.Les chiffres et les prévisions du groupe permettent au titre de se distinguer dans un marché en très net repli. Deux heures après l'ouverture de Wall Street Nortel, il gagne 3,82% à 1,36 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.