La Bourse de Paris reprend des couleurs

 |  | 391 mots
Lecture 2 min.
Le CAC 40 poursuit son rebond. L'indice franchit à nouveau la barre des 3.500 points. A 9 heures 30, il gagne 2,2% à 3.560 points. Graphiquement, l'indice vient tester la résistance située à 3.560 points. Les place européennes profitent de la bonne tenue de Wall Street hier (Dow Jones +0,96% et Nasdaq +2,37%). Pinault Printemps Redoute a été réservé à la hausse à l'ouverture de la séance. L'action se négocie à 90 euros, en forte hausse de 18%. Le groupe de distribution a annoncé la cession de l'activité vente à distance de Guilbert pour 825 millions d'euros à l'américain Staples. Une opération qui aura un impact légèrement positif sur les comptes de l'exercice en cours.Les valeurs de technologie, déjà bien orientées hier, pourraient poursuivre leur remontée. Alcatel avance de 5% à 5,83 euros, Cap Gemini progresse de 5,1% à 34,18 euros. Vivendi Universal s'adjuge 4,6% à 13,6 euros. Le ministère de l'Economie a démenti avoir l'intention de reclasser une partie de sa participation de 25% dans le capital de Renault. L'action avance de 1,5% à 51 euros.BNP-Paribas avance de 0,4% à 50,7 euros et la Société Générale progresse de 0,9% à 63,5 euros. L'analyste d'UBS Warburg a abaissé sa recommandation sur BNP-Paribas et la Société Générale de "achat fort" à "achat". A noter que le néerlandais ING publiera aujourd'hui son résultat trimestriel.Le secteur de la chimie sera aussi surveillé de près par les investisseurs après la publication d'une hausse de18% à 145 millions de francs suisse du bénéfice net semestriel de Clariant. Rhodia est en hausse de 2,9% à 8,85 euros. Avenir Telecom a annoncé une baisse de 36% de son chiffre d'affaires à 634,3 millions d'euros. Les ventes réalisées à l'étranger ont aussi reculé de 36% à 294,8 millions d'euros, principalement en raison de l'arrêt de la vente de mobiles en Allemagne. L'action bondit de 7,1% à 0,45 euro.Completel s'envole de 18,7% à 0,19 euros après la décision des actionnaires de valider le plan de recapitalisation de la société. Une opération qui sera néanmoins très dilutive, mais indispensable à la survie du groupe.Au chapitre des statistiques économiques, le PIB allemand du deuxième trimestre a augmenté de 0,3% par rapport au premier trimestre.Aux Etats-Unis, aucun événement majeur n'est attendu. Le nombre des demandes d'allocations au chômage pour la semaine dernière sera connu à 14 heures 30. A surveiller aussi à Wall Street, la publication des résultats trimestriels de Barnes and Noble, Ciena et Novell.Eric MaubanCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :