Le rebond s'accentue grâce aux technologiques

 |  | 730 mots
Lecture 3 min.
La Bourse de Paris progresse de plus de 2% à mi-séance, après avoir atteint son plus bas depuis le 21 septembre vendredi. Repassé au-dessus du seuil des 3.900 points, le CAC 40 est porté par la remontée de dernière minute des marchés américains vendredi. La reconduction de Jean-Pierre Raffarin au poste de Premier ministre est également bien accueillie, ainsi que la bonne orientation des contrats futures sur indices américains, qui laisse espérer une hausse de Wall Street en ouverture cet après-midi. L'activité est toutefois limitée alors que les perspectives économiques demeurent incertaines. L'indice de confiance de l'université du Michigan est notamment tombé à son plus bas depuis février, un clignotant particulièrement inquiétant dans la mesure où la croissance américaine dépend au deux tiers de la consommation. A midi, le CAC 40 gagnait 2,56% à 3.941,54 points, dans un volume d'affaires moyennement étoffé avec environ 1 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.L'agenda économique de la semaine est dominé par l'inflation, avec mardi, l'indice des prix du mois dernier aux Etats-Unis et dans la zone euro. Dans les deux cas, les économistes tablent sur une légère hausse. Les investisseurs attendent, également demain, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis le mois dernier, ainsi que, jeudi, l'indice précurseur américain.France Télécom reprend 3,97% à 16,48 euros. Selon des sources proches du dossier, les banques créancières de MobilCom ont dit espérer parvenir à un compromis avec l'opérateur français sur le refinancement de la dette du groupe allemand.Vivendi Universal (VU) gagne 2,80% à 28,66 euros. Selon l'édition électronique du Wall Street Journal, le groupe envisage la cession prochaine de Canal Plus Technologies dont il espère dégager plus de 500 millions d'euros. L'ensemble de la presse rapporte par ailleurs que l'Association des Actionnaires Minoritaires (ADAM) a demandé la nomination d'un expert chargé de donner des indications sur le processus de décision au sein de VU, afin de mettre à jour l'origine des difficultés du groupe.Les autres valeurs technologiques se reprennent dans le sillage du Nasdaq. Alcatel gagne 4,07% à 10,23 euros, et ce en dépit de l'abaissement par UBS Warburg de son objectif de cours de 13 à 9 euros pour le titre. Cap Gemini reprend 1,10% à 45,80 euros, Dassault Systèmes 3,88% à 41,25 et STMicroelectronics 4,08% à 24,50 euros.Atos Origin gagne pour sa part 4,03% à 60,60 euros, alors que Salomon Smith Barney a relevé sa recommandation sur la valeur de "surperformance" à "achat".AGF monte de 3,82% à 47,81 euros. L'assureur a annoncé une augmentation de capital réservée à ses salariés représentant 2% du capital. Sa filiale Euler et Hermes abandonne en revanche 4,24% à 39,55 euros après l'annonce d'une augmentation de capital de 171 millions d'euros.Bouygues s'adjuge 3,36% à 27,67 à la faveur d'un rattrapage après une chute de plus de 27% depuis le début de l'année.Suez avance de 4,23% à 27,57 euros après avoir annoncé la cession aux cadres dirigeants de Sagem de sa participation de 22% dans Coficem, la holding qui détient 41% du groupe d'électronique et de télécoms.TotalFinaElf gagne 2,37% à 155,30 euros dans le sillage des cours du brut, à leur plus haut depuis trois semaines, alors que les spécialistes anticipent une reprise de la demande de pétrole aux Etats-Unis.Thales progresse de 3,75% à 42,021 euros. Dans un communiqué, le groupe indique avoir obtenu de la Direction Générale de l'Armement (DGA) un contrat de 15 millions d'euros pour la réalisation d'un système de simulation destiné à l'armée française. Les rumeurs de fusion avec la SNECMA soutiennent également le titre.EADS avance de 2,74% à 15,77 euros. Filiale de Singapore Airlines, SolkAir devrait renforcer sa flotte de six Airbus à l'horizon 2006, a annoncé le directeur général de la compagnie aérienne. Il n'a cependant pas encore décidé si ces avions seront achetés ou loués.En dehors du CAC, Alstom s'octroie 4,97% à 10,34 euros. Le groupe a remporté un contrat de 56 millions d'euros pour l'amélioration du réseau haute-tension au Chili.Genset bondit de 9,80% à 2,80 euros après l'aval des autorités américaines à sa demande de brevet portant sur les sondes fluorescentes en tant qu'aide au diagnostic.Rémy Cointreau prend encore 2,20% à 32,50 euros. Deutsche Bank a relevé sa recommandation sur la valeur de "performance en ligne" à "achat".Enfin, Club Med recule de 2,99% à 32,50 euros à la veille de la publication de ses résultats du premier trimestre 2001-2002. Les analystes tablent sur une perte d'exploitation de l'ordre de 10 millions d'euros.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :