Le CAC 40 remonte sans grande conviction

 |  | 827 mots
Le CAC 40, qui reste sur deux séances de fortes baisse, remonte timidement de 1,3% à 9 heures 30 à 3.374 points.Un rebond très fragile car les places européennes restent déprimées en raison de l'irrégularité de Wall Street, hier. Le Dow Jones a perdu 0,27% mais le Nasdaq a enregistré un rebond technique de 1,6% dans une ambiance très calme car le marché financier américain sera fermé lundi pour la fête du Travail. Les opérateurs sont échaudés par les propos de la direction de Sun Microsystems qui a revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'exercice en cours. Même constat pour le fabricant de semi-conducteurs Novellus qui dresse des perspectives très sombres pour les mois à venir, et revoit à la baisse ses objectifs annuels.  France Télécom, qui a perdu 11% au cours des deux dernières séances, recule encore de 0,7% à 13,66 euros. Le groupe a décidé de reporter d'une semaine (du 4 au 13 septembre) la publication de ses résultats semestriels. La direction se donne un peu de temps pour trancher le dossier MobilCom. L'opérateur français va devoir choisir entre la prise de contrôle de sa filiale allemande ou son désengagement total. Vivendi Universal gagne 2,4% à 12,9 euros. La COB a annoncé que la famille Bronfman, ancien propriétaire de Seagram, avait ramené sa participation dans le groupe de communication sous la barre des 5%, à 4,6%. Le groupe aurait déjà entamé le crédit d'un milliard d'euros obtenu le mois dernier. De nouvelles discussions seraient en cours avec sept banques afin d'obtenir une nouvelle ligne de crédit. Des rumeurs qui devraient alimenter les craintes des investisseurs sur le risque d'une cessation de paiement.Par ailleurs, les groupes d'investissements américains Blackstone et Thomas H apparaissent comme les principaux candidats à la reprise de l'éditeur scolaire Houghton Mifflin pour une somme comprise entre 1,5 et 2 milliards de dollars, indique le Financial Times.D'après Bloomberg, Vivendi Environnement pourrait céder la division équipements de sa filiale américaine US Filter pour environ 650 millions d'euros. L'action progresse de 1,6% à 24,38 euros.Parmi les principaux écarts au sein du CAC 40, PPR avance de 2% à 84,1 euros, tout comme Axa  à 14,15 euros et Suez à 23,1 euros.Arcelor gagne 0,4% à 12,12 euros. Le numéro un mondial de l'acier publiera, ce soir après la clôture, son bénéfice trimestriel. Les spécialistes du secteur tablent sur un profit de 62 millions d'euros contre une perte de 24 millions d'euros au premier trimestre.L'action Euronext bondit de 2,6% à 20,67 euros après la publication des comptes semestriels en très nette hausse et moins pénalisés que prévu par l'acquisition du Liffe britannique et l'intégration de la Bourse de Lisbonne. La société vient d'annoncer un bénéfice d'exploitation de 127,5 millions d'euros au premier semestre et un bénéfice net de 133 millions d'euros, en hausse de 61% alors que le analystes attendaient un repli de l'ordre de 10%. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre, publié à la mi-août, a augmenté de 9,6% à 247,7 millions d'euros.On notera parmi les principales variations du SRD, Avenir Telecom en hausse de 12,3% à 0,73 euro, Valtech de 4% à 0,73 euro et Atos Origin de 3% à 39,29 euros.A la baisse, Provimi perd 2,4%, Marionnaud abandonne 2,1% à 42,08 euros.Simco a accusé une baisse de 18,1% de son bénéfice au premier semestre à 38,6 millions d'euros en raison d'une contraction des cessions. Mais le résultat brut d'exploitation est resté stable à 101,8 millions d'euros, en hausse de 0,9%.L'action Altadis recule de 0,2% à 22,88 euros, sans trop réagir à la décision du Tribunal de grande instance de Toulouse de débouter un plaignant qui attribuait son cancer des poumons à une mauvaise information du groupe sur les risques de la consommation de tabac.Maurel et Prom avance de 0,4% à 22,5 euros. La société a annoncé une émission réservée d'obligations convertibles à Heritage Congo Limited et à la société Financière de Rosario pour 456.366 obligations convertibles d'un nominal de 24,33 euros, pour financer l'acquisition des droits d'Heritage Oil au Congo.Televerbier a dégagé un bénéfice de 7 ,6 millions d'euros au premier semestre contre 7,7 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent. La société maintient ses prévisions annuelles. Gemplus progresse de 3,4% à 0,89 euro après la nomination d'Alex Mandl au poste de directeur général. Sur le plan macro-économique:WashingtonA 14 heures 30, des revenus et dépenses des ménages pour le mois de juillet. Les économistes interrogés par Reuters attendent une hausse de 0,2% des revenus et une progression de 0,7% de leurs dépenses.    A 15 heures 45, sera publié l'indice de l'Université du Michigan    A 16 heures, l'indice des directeurs d'achats de la région de ChicagoDes données qui permettront aux investisseurs de se faire une idée plus précise sur l'état de santé de l'économie américaine. Paris Le taux de chômage pour le mois de juillet est ressorti, comme en juin, à 9% de la population active. Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté de 0,5% en juillet à 2.273.900 personnes.Eric MaubanCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :