Le CAC chute vers les 3.000 points.

 |  | 515 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris a ouvert en baisse de 1,39% à 3.072,04 points, affectée comme les autres places mondiales, par la multiplication d'indicateurs économiques américains décevants. Dernier en date, l'indice ISM des services a reculé à 53,1 en juillet, son niveau le plus bas depuis janvier. La crainte d'un "double dip", rechute de l'économie après une brève reprise, a d'ailleurs fortement pesé sur Wall Street hier. Le Dow Jones a perdu 3,24% à 8.043,63 points et le S&P 500, 3,43% à 834,60. Le Nasdaq Composite a pour sa part reculé de 3,36% à 1.206,01 points, son plus bas niveau de clôture depuis avril 1997. Les résultats des entreprises ne sont guère plus encourageants avec, notamment, l'avertissement sur résultats lancé hier soir par Clarins. Enfin, les valeurs technologiques reculent sous la pression du recul du Nasdaq, de la chute de 5,81% de l'indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie (SOX), et d'une étude négative de Lehman Brothers sur Cisco Systems, lequel doit publier ses résultats trimestriels dans la journée. A 9h25, le CAC 40 reculait de 2,41% à 3.040,39 points.L'actualité économique de ce mardi concerne exclusivement la zone euro avec notamment le taux de chômage du moins de juin.Axa recule de 6,16% à 10,06 euros. Le titre pâtit directement des craintes liées à la santé de l'économie américaine et à son exposition sur plusieurs entreprises. Les autres financières accusent également le coup à l'image de BNP Paribas (-3,80% à 42,33 euros) et de la Société Générale (-2,80% à 52,10). Dexia cède 4,96% à 10,53 euros après avoir annoncé qu'il tablait sur un résultat net de l'ordre de 387 millions d'euros au deuxième trimestre, en baisse de 3% (-15% hors exceptionnels) par rapport au premier du fait d'une hausse de la charge du risque. De son côté, le Crédit Agricole, qui fait son entrée ce mardi dans le CAC 40, recule de 2,86% à 20,40 euros.Les valeurs technologiques reculent à la suite du Nasdaq : Alcatel perd 4,12% à 4,42 euros, France Télécom 3,84% à 12,02 et STMicroelectronics 2,58% à 17,73 euros.Clarins est réservé à la baisse. Le groupe a fait état d'une hausse de 2,8%, à 442 millions d'euros, au premier semestre. Toutefois, le résultat opérationnel provisoire recule de 40%, indique le groupe de cosmétique dans un communiqué. Il estime que la situation "devrait s'améliorer au cours du second semestre grâce à un effet de base plus favorable et un calendrier marketing plus étoffé".Plus forte hausse du CAC 40, Carrefour gagne 1,52% 38,55 euros. Les autorités sud-coréennes de la concurrence on infligé une amende de plus de 600.000 dollars à la filiale locale du groupe pour avoir répercuté ses pertes sur ses sous-traitants. Elles entendent par ailleurs porter plainte. La direction du groupe de distribution a indiqué dans un communiqué qu'elle avait décidé de porter le différend devant la justice "parce qu'il y a eu fréquemment atteinte à la loi".Enfin, NetValue est suspendue de cotation. Le groupe américain NetRatings a annoncé son intention de prendre le contrôle du français, spécialiste de la mesure d'audience sur internet. NetRatings va acquérir 52% du capital de NetValue en numéraire et en actions.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :