Le CAC 40 finit tout près de son plus haut du jour

Fin de séance sur les chapeaux de roue pour la Bourse de Paris, dans le sillage des marchés américains, qui s'inscrivent en net progrès après  la baisse moins forte que prévu (-0,4% contre 0,5% attendu) de l'indice des indicateurs avancés aux Etats-Unis en juillet. Ainsi, le Dow Jones avance de 1,76% et le Nasdaq de 1,75%. A Paris, le CAC 40 finit à un cheveu de son plus haut du jour, à 3.492,54 points en hausse de 3,51 %, dans un volume toutefois peu étoffé de 2,43 milliards d'euros.Vivendi Universal a été sans conteste, la valeur phare de la journée. Après avoir perdu 45% la semaine dernière, le titre remonte de 22,47% à 11,39 euros. Hier soir, dans une lettre adressée aux salariés et aux actionnaires, Jean-René Fourtou, le président du groupe, a écarté le risque d'une cessation de paiements. Il n'envisage pas la vente de Vivendi Environnement, ni de Cegetel, ni d'Universal. En revanche, le groupe a confirmé être en négociation avec Vodafone pour la cession de tout ou une partie de sa participation dans Vizzavi. D'après le Wall Street Journal, la transaction pourrait porter sur 148 millions de dollars et pourrait être conclue dès cette semaine.EADS progresse de 2,68 % à 14,95 euros. La société, en plein marasme du secteur aérien, pourrait profiter d'une commande de la compagnie Australia's Virgin Blue, qui reste pour l'instant en négociation avec Boeing.Parmi les valeurs emblématiques de l'indice parisien, Alcatel est en hausse de 7,07% à 5,15 euros et France Telecom gagne 4,7% à 14,7 euros. Sur le front des nouvelles dans le secteur de la téléphonie, Marconi, lourdement endetté, pourrait annoncer cette semaine sa mise en liquidation volontaire, d'après le Sunday Telegraph. Par ailleurs, Deutsche Telekom pourrait annoncer mercredi une perte semestrielle record, qui, selon le magazine allemand Focus Magazine, pourrait atteindre 3,6 milliards d'euros, en raison des difficultés rencontrées aux Etats-Unis et de la dépréciation de sa participation dans France Telecom.Axa bondit de 8,97% à 14,7 euros avant la publication, mercredi, de ses estimations de résultats semestriels.Nombre de valeurs maltraitées la semaine dernière profitent d'achats à bon compte. Ainsi Publicis finit réservé à la hausse après avoir gagné 7,27% à 21,1 euros. Valtech avance de 8% à 0,54 euro. GFI Informatique reprend 4,45% à 4,46 euros, Transiciel s'adjuge 2,7% à 9,5 euros et Alstom, regagne 7,14% à 7,05 euros.Enfin, Belvédère qui a annoncé une hausse de 58,9% de son chiffre d'affaires semestriel à 106,8 millions d'euros se replie de 0,89% à 28,3 euros.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.