Les technologiques pèsent sur Wall Street

 |  | 647 mots
Les indices américains finissent la séance en baisse. En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur les nouvelles en provenance des entreprises. Le secteur des télécoms souffre après le nouvel avertissement lancé par Nortel Networks. Dans le secteur de l'informatique, Hewlett-Packard progresse après avoir reporté des résultats en ligne avec les attentes du marché.Le Dow Jones clôture en baisse de 1.48% à 8 694.09 points. Le Nasdaq Composite recule de 2.48% à 1 314.38 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 1.81% à 917.87 points.Du côté des valeurs, on retiendra Nortel Networks, qui chute de 15.45% à 1.04 dollars. L'équipementier télécoms a revu à la baisse, hier soir après la clôture, ses perspectives de chiffre d'affaires pour le troisième trimestre. Le groupe canadien a annoncé que ses ventes pourraient reculer de 10% par rapport aux 2.77 milliards de dollars enregistrés sur le deuxième trimestre. En marge de ce sales warning, Nortel a annoncé un nouveau plan de réduction de ses effectifs afin de diminuer ses frais de fonctionnement. Le plan vise à supprimer 7 000 emplois afin de réduire le points mort trimestriel à 2.6 milliards de dollars contre 3.2 milliards de dollars auparavant. Le groupe table toujours sur un retour aux profits d'ici à la fin juin 2003.Dans le secteur de l'informatique, Hewlett-Packard progresse de 0.42% à 14.27 dollars. Le numéro Deux mondial du secteur a annoncé des résultats conformes aux attentes pour le troisième trimestre. Le bénéfice par action ressort à 14 cents. Cependant, le groupe reconnaît que le marché de l'informatique demeure fragile et déprimé.Dans le secteur de la distribution, Office Depot recule de 5.46% à 12.64 dollars. Le distributeur confirme ses objectifs de résultats pour le troisième trimestre et pour l'ensemble de l'exercice 2002 malgré des ventes en vue de la rentrée scolaire inférieures à ses prévisions. Office Depot table donc sur un bénéfice par action de 27 cents pour le troisième trimestre et de 1.01 dollar pour l'ensemble de l'année.  Toujours dans le secteur de la distribution, Best Buy recule de 6.85% à 20.40 dollars. Le distributeur souffre des commentaires de Goldman Sachs. La banque d'affaires souligne que l'environnement reste difficile et que la société songe à réduire ses coûts de fonctionnement et ses dépenses d'investissement pour l'exercice 2003. Goldman Sachs précise également que Best Buy pourrait sous-performer le secteur.Du côté des valeurs technologiques, Sun Microsystems recule de 6.60% à 3.96 dollars. Goldman Sachs précise que l'équipementier de réseaux pourrait revoir à la baisse ses prévisions de résultats demain lors de son point d'activité à la mi-trimestre. Laura Conigliaro, l'analyste couvrant le secteur, précise que Sun devrait abaisser ses prévisions de chiffres d'affaires à 3.05 milliards de dollars et annoncer des pertes supérieures aux attentes des analystes, qui tablent actuellement sur une perte par action de 1 cent.Dans le secteur des biotechnologies, Amgen recule de 0.07% à 45.18 dollars. Le laboratoire a annoncé qu'il avait reçu l'accord de la Commisson Européenne pour la commercialisation de l'Aranesp et du Neulasta.Sur le marché des changes, le dollar se reprend  légèrement après la baisse d'hier. La devise européenne clôture en baisse et perd du terrain face au billet vert après la publication de l'indice allemand Ifo, qui met en évidence la fragilité de la reprise économique dans la zone euro. L'euro finit la séance en repli à 0.9794 contre 0.9833 hier. La devise japonaise, de son côté, perd également un peu de terrain face au dollar et finit la séance à 118.65 contre 118.16 hier.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent et profitent de la faiblesse des marchés d'actions. Le 2 ans se détend à 2.17% contre 2.22% mardi. Le 5 ans finit la séance à 3.30% contre 3.35% hier. Le 10 ans, de son côté, se tend de 6 points de base à 4.22%. Jean-Francois Vouillot notre correspondant à New yorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :