Les ventes d'Hermès progressent moins que prévu

 |   |  469  mots
Hermès International a enregistré au deuxième trimestre 2002 une baisse de 1,7% de son chiffre d'affaires consolidé, à 283,3 millions d'euros contre 288,4 millions d'euros au deuxième trimestre 2001. Sur l'ensemble du premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 2,5%, atteignant 585,1 millions d'euros contre 570,9 millions un an plus tôt.A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires semestriel a augmenté de 6,1%. Ces chiffres sont très inférieurs aux attentes des analystes, dont la prévision moyenne était de 599 millions de chiffre d'affaires semestriel. Ils tablaient par ailleurs sur une progression de 3% des ventes au deuxième trimestre à 297 millions d'euros. La marque Hermès ne se vend bien que dans les magasins du même nom. En effet sur le seul réseau de boutiques Hermès, le groupe a vu son chiffre d'affaires grimper de 5,9% au premier semestre 2002, à 459,7 millions d'euros contre 434,2 millions un an plus tôt. Les ventes des produits du cuir, du prêt-à-porter et de l'art de vivre ont toutes progressé durant la période, avec respectivement des progressions de 18,8%, 2,3% et 10,4%. A l'inverse, les ventes de produits en soie ont chuté de 11,2% sur le semestre et celles des autres métiers (agenda/papeterie, émail, bijouterie, gants, chapeaux et chaussures) ont baissé de 5,7%. Dans la distribution élargie aux réseaux spécialisés, les ventes ont accusé un repli de 1,9% à 101,7 millions d'euros. Hors magasins Hermès, seuls les arts de la table voient leur ventes progresser, avec une hausse de 1,6%. Le chiffre d'affaires des parfums a diminué de 6,1% et celui des montres a reculé de 1,1%. Les "autres produits" (chaussures John Lobb et produits fabriqués pour le compte de marques extérieures au groupe) chutent de 28,1%, à 23,7 millions d'euros.Par zones géographiques, seul le Japon a été nettement favorable, avec des ventes en hausse de 35%. Dans le reste de la zone Asie/Pacifique, le chiffre d'affaires a baissé de 1,4%. Au total, la zone Asie/Pacifique affiche une hausse de 19,4% à 258,2 millions d'euros. En France, les ventes n'ont augmenté que de 1,3% . Le chiffre d'affaires a perdu 0,6% dans le reste de l'Europe. Au total, les ventes de la zone Europe ont gagné 0,5% sur le semestre à 220,7 millions d'euros. Dans la zone Amériques, Hermès a vu ses ventes reculer de 7,4%, à 85,1 millions d'euros. En dehors de ces trois zones géographiques, les autres ventes d'Hermès, y compris celles réalisées auprès des compagnies aériennes, ont chuté de 16,1% à 21,1 millions d'euros. Hermès ne fournit, dans son avis au Balo, ni commentaires, ni prévisions de résultats semestriels ou annuels. Le marché sanctionne lundi le niveau de progression de l'activité, même si le courtier Aurel Leven s'appuye sur les bonnes performances du cuir et du Japon pour rester positif sur la valeur. L'action recule de plus de 3% à 133,50 euros dans l'après-midi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :