Net rebond à Wall Street

 |  | 637 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en hausse de 6.35% à 8191.29 points après avoir touché un nouveau plus bas à 7 532 points. Le Nasdaq Composite clôture en hausse de 4.96% à 1 290.01 points après être passé sous le seuil des 1 200 points à l'ouverture. L'indice élargi S&P 500, de son côté, progresse de 5.73% et repasse au-dessus des 800 points à 843.39 points après être allé tester un nouveau plus bas ce matin à 775 points.Les opérateurs, en l'absence de publications économiques, ont effectué des achats à bon compte après 11 séances de baisse sur 12. La hausse a été alimentée par différentes rumeurs, dont celle d'une réunion de la Réserve Fédérale, et par les réajustements de portefeuilles de plusieurs fonds de pension américains en faveur des marchés d'actions.Du côté des valeurs, on retiendra General Electric, s'adjuge de 6.98% à 26.53 dollars. Le groupe a annoncé un plan de réduction des effectifs de sa division GE Power Systems. GE supprimera 2 500 postes sur les neuf prochains mois et précise que de nouveaux ajustements seront possibles en 2003, afin de répondre à la baisse de la demande pour les turbines électriques.Dans le secteur de la pharmacie, Merk progresse de 9.09% à 42.60 dollars. Le laboratoire a annoncé, hier soir après la clôture, un programme de rachat d'actions pouvant aller jusqu'à 10 milliards de dollars. Suite à cette annonce, Standard & Poor's confirme la note de Merk à AAA et souligne que le laboratoire devrait voir ses bénéfices progresser.Dans la chimie, DuPont gagne 8.72% à 40.28 dollars. Le géant du secteur a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en baisse à 6.73 milliards de dollars. Les bénéfices, en revanche, sont en forte progression à 543 millions de dollars, ou 54 cents par action, contre une perte de 213 millions de dollars, ou 21 cents par action, reportée l'année dernière à la même époque. En ce qui concerne le reste de l'exercice, le groupe se veut prudent et table sur un bénéfice par action de l'ordre de 24 cents pour le troisième trimestre et de 36 cents pour le dernier trimestre de son exercice.Dans le secteur de la restauration, McDonald's recule de 0.29% à 23.77 dollars. Le groupe a reporté ses résultats pour le deuxième trimestre. Les bénéfices sont en hausse à 498 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre 441 millions de dollars, ou 34 cents par action, l'année dernière à la même époque. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe de restauration rapide table, hors éléments exceptionnels, sur un bénéfice par action de 1.47 à 1.53 dollar, là où les analystes attendaient 1.49 dollar.Du côté des valeurs Internet, Amazon.com recule de 3.09% à 14.10 dollars. Le distributeur en ligne a publié ses chiffres pour le deuxième trimestre. Les ventes sont en hausse de 21% à 806 millions de dollars contre 668 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les pertes se réduisent à 94 millions de dollars, ou 24 cents par action, contre 168 millions de dollars, ou 47 cents par action, au deuxième trimestre de l'exercice 2001. Pour le trimestre encours, la société de Seattle table sur des revenus de l'ordre 780 à 830 millions de dollars.Sur le marché des changes, l'euro se reprend mais bute sur la parité. La devise européenne clôture en hausse à 0.9942 contre 0.9864 hier. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'apprécie et repasse en dessous de la barre des 117 yens pour un dollar à 116.73, contre 117.32 hier en clôture.Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt qui se détendaient légèrement en début de journée se tendent finalement avec le rebond des marches d'actions. Le 2 ans se tend à 2.33% contre 2.25% hier. Le 5 ans termine la séance à 3.55% contre 3.47% la veille. Le 10 ans, de son côté, se tend de 6 points de base à 4.47%. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :