Le CAC 40 termine proche de ses plus bas à - 2,32 %

Paris a accentué ses pertes tout au long de l'après-midi. A la clôture, le CAC 40 dégringole de 2,32 % à 3.222,26 points, tout proche de ses plus bas niveaux de la journée. A Londres, le Footsie cède 1,9% et à Francfort, le DAX recule de 1,22 %. Sur le marché des changes, l'euro se stabilise à 0,996 dollar. Les investisseurs ont déjà les yeux tournés vers la Banque centrale européenne, dont ils espèrent un geste sur les taux jeudi. Son président, Wim Duisenberg, a indiqué ce matin, devant les députés européens, que le taux d'inflation devrait rester supérieur à 2% au début de 2003, pour refluer ensuite. Parmi les rares hausses de la journée, L'Oréal signe la meilleure performance du CAC 40 avec une progression symbolique de 0,51 % à 69,6 euros. Schneider Electric est aussi en hausse mais de seulement 0,47 % à 48,72 euros. Le groupe a officiellement renoncé ce matin à son projet de rapprochement avec Legrand. Ce dernier sera donc cédé, comme prévu, au consortium formé par Wendel Investissement et le fonds américain KKR pour 3,63 milliards d'euros. Schneider avait acquis Legrand pour 7,5 milliards d'euros en cash et en actions l'an dernier. Depuis le temps qu'il couvait, ce renoncement semblait déjà dans les cours. Après avoir cédé du terrain tout au long de la journée, Legrand termine finalement en hausse de 0,58 % à 139,3 euros. De son côté, Wendel Investissement baisse de 0,88 % à 23,79 euros.Alors qu'il gagnait plus de 3 % en début d'après-midi, Alcatel termine sur une baisse de 1,92 % à 6,13 euros. Le titre a cédé du terrain après l'annonce de nouvelles mesures de restructuration dans l'optique et des prévisions de Nokia. L'équipementier finlandais table sur une croissance d'au moins 10 % des ventes de mobiles en 2003 et prévoit une baisse du marché des infrastructures de téléphonie mobile de 20 % en 2002 et de 10 % en 2003. Nokia perd au final 5,54 % à 18,75 euros.Plus forte baisse du CAC 40, Cap Gemini chute de 6,56% à 29,89 euros. Merrill Lynch a confirmé sa recommandation à la vente à la suite d'une rencontre avec la direction de la SSII. Selon le premier courtier américain, aucun signe de reprise du marché n'est encore perceptible et les prix restent sous tension. Dans ces conditions, Merril Lynch doute de la capacité de Cap Gemini à tenir ses objectifs en matière de marge.France Télécom recule de 5,12 % à 16,88 euros. Selon Les Echos, l'opérateur historique pourrait racheter les actionnaires minoritaires d'Orange (environ 12% du capital). Cette opération offre plusieurs avantages. En hausse ce matin, Orange perd finalement 5,63 % à 7,04 euros. Tout en refusant de commenter cette information, un porte-parole de France Télécom a annoncé que le groupe réagirait à cet article dans la journée.Vivendi Universal perd 5,11 % à 15,6 euros. Jean-René Fourtou, le président de Vivendi Universal, s'adressera à la communauté financière à 17h45. Le président devrait confirmer son intention de monter au capital de Cegetel, sa filiale de téléphonie, en rachetant pour 4 milliards la participation de 26 % détenue par BT.Les valeurs bancaires pâtissent du "profit warning" de Barclays. La troisième banque britannique estime que ses résultats 2002 pourraient être inférieurs aux anticipations de certains analystes en raison de l'augmentation de ses créances douteuses et de la dépréciation du portefeuille de son pôle assurance vie. BNP Paribas concède 0,38 % à 39,5 euros. Le Crédit Lyonnais résiste à 52 euros mais la Société Générale perd 3,33 % à 55,1 euros et le Crédit Agricole abandonne 5,02% à 15,50 euros.Enfin, Axa recule de 6,23% à 15,04 euros alors que, selon des sources de marché, UBS Warburg a dégradé le titre de l'assureur d'"alléger" à "vendre" avec un objectif de cours de 10,80 euros. De son côté, AGF abandonne 5,4 % à 35,21 euros.Enfin, parmi les valeurs moyennes, Pinguely-Haulotte plonge de 9,18% à 4,45 euros. Après l'envolée du titre la semaine dernière, Pierre Saubot, président du groupe, avait précisé dernièrement à Investir. fr qu'il attendait encore 18 mois difficiles. Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.