Paris efface ses pertes dans un marché attentiste

En repli de 0,56% à l'ouverture, le CAC 40 a effacé ses pertes après 45 minutes de transactions. Mais les TMT restent affaiblies par l'annonce par l'opérateur de téléphonie locale SBC d'une réduction de 6% de ses effectifs et d'une forte réduction de ses investissements. Mais les valeurs dites de l'ancienne économie ne sont pas épargnées, le géant du tabac et poids lourd du Dow Jones Philip Morris a révisé en forte baisse ses prévisions de résultats pour 2002. Le climat géopolitique s'alourdit également au moment où le Congrès américain semble disposé à autoriser George W. Bush à utiliser la force contre l'Irak. Enfin, les deux statistiques concernant la France sont sans surprise : le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 0,2%, mais le taux de chômage est stable à 9%. L'attentisme est donc de mise avant la publication du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre et celle de l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan.A 9h40, le CAC 40 gagnait 0,32% à 2.971 points.Plus forte baisse du CAC 40, Alcatel abandonne 3,79% à 2,54 euros. Outre la réduction des dépenses de l'opérateur américain SBC, le titre pâtit de l'abaissement par Salomon Smith Barney de ses prévisions de résultats pour plusieurs fabricants de semi-conducteurs pour les communications.STMicroelectronics perd 0,85% à 15,17 euros dans le sillage du repli de 3,16% de l'indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie (SOX).France Télécom cède 1,25% à 7,90 euros. Jean-Pierre Raffarin a confirmé hier soir sur France 2 que le successeur de Michel Bon sera nommé au cours du conseil d'administration prévu le 2 octobre. Le Premier ministre a indiqué qu'il avait trois noms en tête.Peugeot gagne 0,88% à 39,92 euros, alors que Jean-Martin Folz a fixé comme nouvel objectif à Peugeot et Citroën un cap de 4 millions de voitures produites en 2006, soit une croissance annoncée de 23%. Renault prend 1,11% à 45,60 euros. Selon un responsable du groupe cité par Reuters, la marque au losange devrait limiter le recul de ses ventes en Europe occidentale à 2% environ en 2002, contre un baisse moyenne estimée à 4-5% pour l'ensemble du marché.Infogrames bondit de 26,36% à 2,78 euros. Selon Les Echos, le groupe devrait soumettre au comité d'entreprise de mardi un projet de suppressions de 280 postes, soit près de 60% de son effectif en France.Wendel Investissement progresse de 2,05% à 18,40 euros. Wendel a accusé une perte de 313 millions d'euros au premier semestre, contre un déficit de 16 millions un an plus tôt. La perte exceptionnelle ressort à 574 millions d'euros. La holding précise que la perte exceptionnelle s'explique par la forte baisse des actions Cap Gemini et Valeo, qui l'a conduite à prendre une provision de 583 millions d'euros.Enfin, Galeries Lafayette perd 2,38% à 126,90 euros. Le groupe a annoncé un recul de 14,3%, à 21,8 millions d'euros, de son bénéfice net au premier semestre.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.