Le CAC repasse sous les 3.300 points, Orange monte, FT recule

En hausse de 0,25% à l'ouverture, le CAC 40 est rapidement repassé dans le rouge. Reflétant la tendance générale, les valeurs technologiques connaissent des fortunes diverses. Si Alcatel bénéficie d'anticipations de perspectives positives pour le finlandais Nokia, France Télécom et STMicroelectronics reculent. Orange bénéficie en revanche d'informations de presse selon lesquelles sa maison-mère France Télécom envisage de racheter les minoritaires de sa filiale mobile. Schneider affiche un léger gain en réaction à l'annonce de l'abandon de sa fusion avec Legrand. Quant à l'actualité économique, les investisseurs n'ont guère réagi à la stabilité du moral des ménages français le mois dernier.A 9h45, CAC 40 cédait 0,58% à 3.279,55 points.Plus forte hausse de l'indice, Alcatel s'adjuge 3,84% à 6,49 euros. Le titre bénéficie de la résistance du Nasdaq hier, ainsi que de l'anticipation de prévisions favorables de la part de son concurrent Nokia. Le groupe finlandais poursuit aujourd'hui ses rencontres avec les investisseurs américains.Orange gagne 1,47% à 7,57 euros. Selon Les Echos, sa maison-mère France Télécom reprendrait le contrôle de sa filiale mobile en rachetant les 12% de son capital détenus par les actionnaires minoritaires. France Télécom cède en revanche 3,37% à 37,19 euros.En hausse de 2% à l'ouverture, Schneider Electric ne gagne plus que 0,43% à 48,70 euros. Le groupe a annoncé qu'il renonçait à sa fusion avec Legrand, qu'il cèdera au consortium formé par Wendel Investissement et le fonds américain KKR pour 3,6 milliards d'euros. Schneider avait acquis Legrand pour 7,5 milliards d'euros en cash et en actions l'an dernier. Wendel Investissement progresse pour sa part de 3,33% à 24,80 euros.Vivendi Universal cède 2,98% à 15,95 euros. Selon La Tribune, le conseil d'administration du groupe de médias devrait se réunir aujourd'hui pour vraisemblablement décider de monter dans Cegetel.Enfin, Axa recule de 2,68% à 15,61 euros alors que, selon des sources de marché, UBS Warburg a dégradé le titre de l'assureur d'"alléger" à "vendre" avec un objectif de cours de 10,80 euros. John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.