Nouveau plus bas pour le CAC 40

Même s'il a légèrement réduit ses pertes en fin de séance, le CAC 40 clôture en net recul, après avoir enfoncé un nouveau plus bas de l'année. Le nouveau repli des marchés américains, conjugué au pessimisme affiché par Abby Cohen, la très écoutée stratège de chez Goldman Sachs qui a revu à la baisse ses objectifs sur le Dow Jones et le S&P 500, n'ont fait que jeter de l'huile sur le feu. La tendance est également alourdie par Vivendi Universal qui recule alors que les investisseurs se montrent perplexes à la suite d'un article de presse évoquant son éventuelle montée dans Cegetel, et les déclarations d'Edgar Bronfman sur l'introduction en Bourse des activités américaines du groupe de divertissement. Au final, le CAC 40 termine la journée à 2.656,45 points, en baisse de 1,4 %. Vivendi Universal, justement, perd 1,51 % à 11,12 euros. VU envisage d'acquérir les participations respectives de BT (ex-British Telecom) et SBC Communications dans Cegetel, selon Les Echos. Le prix serait similaire à celui que leur a déjà proposé Vodafone et qui valorise l'opérateur entre 15 et 16 milliards d'euros. Une offre formelle, qui serait payée en deux étapes, pourrait être déposée dans les trois semaines, ajoute le quotidien. Vivendi Universal détient 44% de Cegetel, BT 26% et SBC 15%. Par ailleurs, Edgar Bronfman, vice-président de VU, a déclaré au Los Angeles Times qu'une partie des actifs américains du groupe dans le cinéma, la musique et la télévision sera mise sur le marché. Le groupe s'est pour l'instant refusé à tout commentaire concernant ces deux informations.Peugeot perd 3,41 % à 33,73 euros et Renault 4,08 % à 35,97, affectés par les opinions défavorables de CSFB et de Morgan Stanley sur le secteur aux Etats-Unis. Les marchés attendent en outre les détails du plan de restructuration de l'italien Fiat.Suez recule de 4,65 % à 13,94 euros sur des rumeurs d'abaissement de recommandation de la part d'un grand broker. Hier UBS a dégradé le titre d'" achat fort " à " achat " et abaissé son objectif de cours de 33 à 20 euros. Le titre est également affecté par les difficultés du négoce en électricité aux Etats-Unis.TotalFinaElf baisse de 2,09 % à 131,3 euros. Selon un porte-parole de l'Opep cité par Bloomberg, les prix du brut produit par le cartel est passé sous la barre des 28 dollars le baril pour la première fois depuis septembre. L'Opep a maintenu ses quotas de production le mois dernier en indiquant qu'il les relèverait si le prix du baril repassait au dessus de 28 dollars pendant 20 jours consécutifs.Altran Technologies monte de 3,33 % à 4,96 euros. Le groupe a annoncé une baisse de 8,8%, à 54 millions d'euros, de son résultat net semestriel avant exceptionnel et amortissement des survaleurs. Le chiffre d'affaires progresse pour sa part de 25% à 721,5 millions d'euros. Michel Friedlander, le directeur général de la société de conseil en innovation, a déclaré aux Echos qu'il envisage de rééchelonner la dette afin d'apaiser les craintes du marché sur sa capacité à rembourser une obligation convertible de 449 millions en 2005.Alcatel avance de 6,09 % à 2,44 euros alors que CSFB a relevé sa recommandation sur les équipementiers télécoms européens de " sous-pondérer " à " pondération neutre ". L'intermédiaire a relevé l'objectif de valeur intrinsèque de Nokia de 17 à 18 euros et celui d'Alcatel de 5 à 5,9 euros.Thomson Multimédia cède 1,82 % à 12,39 euros. Le titre fait l'objet ce matin de plusieurs abaissements de recommandations. Lors de son assemblée générale, réunie hier, TMM a annoncé à ses actionnaires qu'il comptait améliorer sa marge opérationnelle au second semestre. Soulignant que sa situation financière était très positive avec une dette nulle pour des fonds propres de 4 milliards d'euros, TMM a ajouté qu'il envisageait, pour la première fois, le versement d'un dividende au titre de l'exercice 2002. Enfin, le groupe a décidé d'abandonner l'adjectif " Multimédia " qui est accolé à son nom et de modifier son statut, avec la désignation d'un président, Franck Dangeard, et d'un directeur général, Charles Dehelly. Thierry Breton demeurera administrateur et présidera un comité stratégique en charge des grandes orientations.Sodexho Alliance progresse de 2,13 % à 18,69 euros. Le groupe de restauration collective a fait état d'une croissance de 5,6%, à 12,6 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires pour  l'exercice 2001-2002, dont 1,9% provient de la croissance organique. Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un chiffre d'affaires de 12,53 milliards (+4,9%) avec une croissance interne comprise entre 1,6 et 2%.Montupet bondit de 8,94 % à 12,8 euros. Le fondeur d'aluminium pour l'industrie automobile a annoncé une hausse de son bénéfice net à 18,92 millions d'euros au premier semestre, contre 3,08 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation progresse de 47% à 22,2 millions.Air France cède 0,28 % à 7,19 euros. La compagnie aérienne a indiqué que son trafic passagers a augmenté de 4,6% en septembre, après une croissance de 1,3% en août, pour une offre en hausse de 10%, ce qui s'est traduit par une progression de 2,7 points du coefficient d'occupation à 77,6%. Air France précise que sans la grève des pilotes de quatre jours intervenue début septembre, et qui a pesé à hauteur de 80 millions d'euros sur ses recettes, la hausse du trafic aurait été de 13,3% par rapport à septembre 2001.Enfin, Mr Bricolage s'octroie 7,47 % à 19,99 euros après l'annonce d'une progression de 47%, à 6,2 millions d'euros, de son bénéfice net, avant survaleurs et exceptionnels, au premier semestre. Pour 2002, le groupe table sur une croissance de 20% de son chiffre d'affaires.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.