Paris finit en beauté une superbe journée

Pour un rebond, c'est un sacré rebond ! En croissance continue tout au long de la journée, la Bourse de Paris termine sur une envolée de 6,96 % à 3.086 points, quasiment au plus haut de la journée (3.092 points). Le CAC 40 repasse ainsi au-dessus de la barre des 3.000 points, niveau inconnu depuis le 19 septembre dernier. Même état d'esprit à Wall Street. A l'heure où les boursiers parisiens finissaient leur journée avec le sourire, leurs homologues américains se réjouissaient de la hausse de 3,45 % du Dow Jones et de 4,18 % du Nasdaq. Les investisseurs saluent des résultats trimestriels meilleurs que prévus de Citigroup, Banc of America ou bien encore General Motors.En Europe, ce sont ceux du groupe d'électronique néerlandais Philips qui ont agréablement surpris, provoquant l'envolée du secteur. Alcatel (+ 17,51% à 3,49 euros), Cap Gemini (+ 16,61 % à 18,6 euros) et STMicroelectronics (+17,06 % à 16,67 euros) se disputent la tête du CAC 40. Thomson Multimédia grimpe de 6,89 % à 15,2 euros. Vivendi Universal progresse de 10 % à 13,42 euros. Le groupe de communication a obtenu la libération, à partir du 1er novembre, d'une ligne de crédit de 3 milliards d'euros ainsi que la prolongation d'un crédit relais de 1,6 milliard contracté en mai par sa filiale américaine VU Entertainment. Par ailleurs, ce matin, le Financial Times indiquait que Vodafone aurait relevé son offre sur Cegetel, la filiale de télécommunications de Vivendi qui contrôle 80% de SFR. Selon le quotidien, la participation de 26% de BT (ex-British Telecom) dans Cegetel serait valorisée plus de 2,6 milliards de livres.Un peu en retrait par rapport aux autres grandes valeurs technologiques, France Télécom gagne 4,15 % à 10,05 euros. Dans un entretien aux Echos, le ministre délégué au budget, Alain Lambert, reprend à son compte le projet de créer une structure spécifique pour procéder à la recapitalisation de l'opérateur téléphonique.Sur le SRD, Alten bondit de 32,75 % à 6,77 euros et finit réservé à la hausse. Le résultat net semestriel après survaleurs de la société de conseil en technologie a baissé de 4,25%, à 9 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a progressé de 15,8 % à 143,3 millions d'euros. Le groupe se dit en mesure de maintenir ce rythme de croissance au second semestre avec une amélioration de ses marges.Belle journée également pour les SSII. Unilog monte de 16,02 % à 26,8 euros, GFI Informatique de 15,38 % à 3 euros. Sopra gagne 6,03 % à 12,3 euros. La SSII s'attend également à une amélioration au second semestre après une première moitié d'exercice délicate. Le bénéfice net a reculé de 30 % à 4,6 millions d'euros. Le résultat d'exploitation a baissé de 20 % à 11,2 millions d'euros.En dehors des technologiques, LVMH prend 11,75 % à 41,27 euros après l'annonce d'une hausse de 2%, à 8,85 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires sur neuf mois. Le numéro un mondial du luxe précise que, à devises constantes, la croissance ressort à 5,4%. Le groupe confirme par ailleurs attendre pour 2002 " une croissance très significative de son résultat opérationnel " encore plus élevée que les 19% enregistrés au premier semestre. Son rival Pinault Printemps monte de 8,98 % à 64,3 euros. La Commission européenne a donné son aval au rachat de sa filiale Guilbert par Staples, le deuxième distributeur américain de fournitures de bureau, pour 807 millions de dollars.La hausse nourrissant la hausse, les valeurs financières poursuivent leur rattrapage. BNP Paribas gagne ainsi 13,56 % à 38,18 euros, la Société Générale 11,16 % à 50,8 euros. Axa progresse de 13,96 % à 13,63 euros et AGF de 8,16 % à 30,1 euros.Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 0,9% sur un an en septembre en Europe de l'Ouest, selon les chiffres provisoires publiés par l'Association des constructeurs européens d'automobiles. Sur les neuf premiers mois de l'année, les immatriculations ont diminué de 3,7% par rapport à la même période de 2001. Réaction des investisseurs : Peugeot s'adjuge 3,73 % à 40,05 euros et Renault 7,76 % à 42,61 euros.Le Club Med rebondit de 5,44 % à 19,18 euros après une chute de 9,05% hier. Enfin, Seb s'octroie 6,59 % à 89 euros. Le groupe d'électroménager a annoncé une hausse de 37,9%, à 1,68 milliard d'euros, de son chiffre sur neuf mois. Sur le troisième trimestre, la progression est de 41,3% à 589 millions.Olivier PinaudCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.