Et les bonus, alors ?

Bien entendu, ils risquent d'être déçus. Selon les dernières informations, chez Goldman Sachs ou Morgan Stanley par exemple, les enveloppes maigriront d'au moins 35% cette année. Une mauvaise nouvelle, surtout pour les managers de haut vol, pour qui la partie variable du revenu est cruciale. Mais tout est relatif, puisque cela veut dire qu'en termes de revenu total, un de ces top managers ne devrait gagner en moyenne cette année "que" un million de dollar, contre 1,6 en moyenne l'an dernier, et 2,1 millions il y a deux ans...Les employés de base, eux, seront vraiment moins bien lotis. A part ceux de chez Charles Schwab. Ceux qui restent en tout cas, puisque depuis deux ans, leur nombre a diminué d'un tiers. Mais alors que Charles Schwab avait éliminé purement et simplement les bonus trimestriels en 2001, la firme les a remis au goût du jour cette année, et ce alors même que les objectifs fixés n'ont pas été atteints. Il faut bien doper le moral des troupes : Charles Schwab a donc décidé d'offrir 25% du bonus qui était prévu si les objectifs avaient effectivement été atteints. Reste qu'il vaut mieux travailler dans un autre secteur que la finance si l'on veut passer de bonnes fêtes de fin d'année. Et encore. Si Dell, par exemple, a enregistré depuis le début de 2002 une hausse de ses bénéfices de 15% et devrait offrir des bonus représentant 20% environ du salaire d'un employé, de même que Microsoft, le reste de l'industrie est toujours à la peine. En fait, mieux vaut être col bleu que col blanc, et de préférence dans une entreprise étrangère : les ouvriers de Toyota et de BMW se partageront ainsi les bénéfices de cette année. Mais pas ceux de Chrysler, pourtant habitués à des enveloppes de l'ordre de 5.600 dollars chaque année. Comme beaucoup d'autres entreprises américaines, l'année a été décevante pour les Big Three de l'automobile. Du coup, le shopping, dans la région de New York comme dans celle de Detroit, s'en ressent. D'habitude, en effet, la simple annonce des bonus, avant même leur versement en janvier, suffisait à inciter les heureux bénéficiaires à la dépense...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.