Lundi noir, le CAC 40 s'effondre de 5,87 %

Après avoir ouvert en forte baisse suite à la chute de Wall Street vendredi, le CAC 40 a aggravé ses pertes en milieu d'après-midi, lors de la publication de la baisse de l'indice des directeurs d'achat de Chicago. Au pire moment de la séance, le CAC chutait de 7,6 %. Finalement, des achats à bon compte ont permis à l'indice de limiter quelque peu son  repli à 5,87 % en clôture, à 2.777,45 points. Au même instant, le Dow Jones perdait  2,31 % %, et le Nasdaq 2,6 %. Parmi les plus fortes baisses du CAC 40,  Vivendi Universal abandonne 12,76 % à 11,35 euros. Le groupe de communication se voit contraint par BNP-Paribas de devenir l'actionnaire majoritaire de l'exploitant cinématographique UGC. En effet, la banque a décidé d'exercer son option de vente et va céder pour 50 millions d'euros sa participation de 16% dans le capital d'UGC.A noter par ailleurs que Vivendi Universal Publishing (VUP) ferait l'objet de surenchère. Sur ce dossier, Lagardère pourrait être distancé par PAI. De plus, la cession de Télépiù à News Corp n'a pas encore été finalisée. D'après le Financial Times, elle semble même compromise.Cap Gemini reste très affecté comme l'ensemble du secteur des SSII et recule de 14,15 % à 16,2 euros.France Télécom  passe pour la première fois de son histoire sous la barre des 7 euros à 6,94 euros, en baisse de 12,04 %. Le groupe de télécommunications est sous le feu des projecteurs avant la réunion, mercredi, du conseil d'administration qui sera chargé de nommer un nouveau président. Thierry Breton, actuellement président de TMM, paraît toujours favori pour succéder à Michel Bon. Mais il faudra sans doute attendre la fin du mois d'octobre pour obtenir des précisions sur le plan de recapitalisation décidé par l'Etat. Orange perd 8,58 % à 4,58 euros.Après les dégradations de plusieurs cabinets d'analyse, les valeurs bancaires sont massacrées. BNP Paribas perd 10,62 % à 32,98 euros, la Société Générale 10,9 % à 42,66 euros, le Crédit Lyonnais 8,44 % à 33,09 euros et le Crédit Agricole 8,31 % à 15,56 euros.Le secteur des assurances est aussi malmené. L'annonce d'une prochaine augmentation de capital de la Scor pour 400 millions d'euros fait s'effondrer la valeur de 30,39 % à 7,1 euros. De son côté, Axa dévisse de 9,65 % à 9,93 euros, AGF perd 9,82 % à 25,25 euros et Dexia décroche de 5,26 % à 9 euros.Parmi les principales variations sur le SRD, Infogrames termine réservé à la baisse après un plongeon de 26,59 % à 1,85 euro. Altran perd 16,1 % à 5,21  euros, GFI Informatique plonge de 18,26 % à 3 euros. Air France glisse de 20,2 % à 7,3 euros et Ericsson qui a émis un profit warning s'effondre de 16,28 % à 0,36 euro.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.