Le CAC accroit ses gains en attendant Wall Street

Le CAC 40 s'est installé au-dessus de la barre des 3.000 points à mi-séance, niveau qui n'avait pas été atteint depuis le 19 septembre. Outre la fermeté des marchés américains la veille, la cote bénéficie de la bonne orientation des valeurs technologiques alors que Philips, le numéro un européen de l'électronique grand public, maintient ses prévisions de résultats pour 2002. Le rebond des valeurs financières soutient également la cote. En hausse de 111 points à 7.969, le contrat future décembre sur indice Dow Jones laisse par ailleurs entrevoir une progression de 1,41% de Wall Street cet après-midi. Essentiellement technique, cette reprise n'en est pas moins fragile en raison de nombreuses incertitudes tant sur le plan géopolitique qu'économique. Des prises de bénéfices pourraient d'ailleurs venir interrompre ce mouvement après un rebond de plus de 13% du CAC 40 depuis jeudi dernier. La prudence reste donc de mise alors que plusieurs grandes entreprises américaines, dont Intel, Motorola, General Motors, Citigroup, Johnson & Johnson et Novellus Systems, publient leurs résultats trimestriels aujourd'hui.A midi, le CAC 40 progressait de 4,72% à 3.021,38 points, dans un volume qui s'étoffe légèrement avec environ 1,1 milliard d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie gagne 3,07% et à Francfort, le Dax avance de 5,17%. Sur le marché des changes, l'euro cède encore du terrain face au billet vert à 0,9835 dollar, contre 0,9869 hier soir.Sur le plan macro-économique, les investisseurs attendent, à 14h30, la statistique des stocks des entreprises en août aux Etats-Unis. Trente minutes plus tard, l'institut allemand ZEW publiera son indice du sentiment des entrepreneurs en octobre.Les valeurs technologiques sont généralement en hausse, grâce à la nouvelle progression de 0,83% du Nasdaq hier. Le compartiment bénéficie par ailleurs de la prévision par le néerlandais Philips de résultats net et opérationnel positifs cette année. Le numéro un européen de l'électronique grand public a annoncé une perte nette de 330 millions d'euros au troisième trimestre, en tenant compte d'une provision de 387 millions pour dépréciations d'actifs. Alcatel progresse de 15,15% à 3,42 euros, Cap Gemini de 19,31% à 19,03, Dassault Systèmes de 11,92% à 21,31, STMicroelectronics de 6,25% à 15,13 et Thomson Multimédia de 7,24% à 15,25 euros. De son côté , Alten bondit de 19,61% à 6,10 euros. La société de conseil en technologie a fait état d'un repli de 4,25%, à 9 millions d'euros, de son résultat net, après survaleurs, au premier semestre. Le chiffre d'affaires progresse de 15,8% à 143,3 millions d'euros.Vivendi Universal s'adjuge 8,28% à 13,21 euros. Vodafone a relevé son offre sur Cegetel, qui contrôle 80% de SFR, écrit le Financial Times. Selon le quotidien, la participation de 26% de BT (ex-British Telecom) dans Cegetel serait désormais valorisée plus de 2,6 milliards de livres. Vodafone aurait également amélioré son offre sur la participation de Vivendi et assoupli une clause de sortie figurant dans son offre initiale.France Télécom gagne 3,21% à 9,96 euros. Dans un entretien aux Echos, le ministre délégué au budget, Alain Lambert, reprend à son compte le projet de créer une structure spécifique pour procéder à la recapitalisation de l'opérateur.LVMH prend 6,28% à 39,25 euros après l'annonce d'une hausse de 2%, à 8,85 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires sur neuf mois. Le numéro un mondial du luxe précise que, à devises constantes, la croissance ressort à 5,4%. Le groupe confirme par ailleurs attendre pour 2002 " une croissance très significative de son résultat opérationnel ". Ce dernier, qui a progressé de 19% au premier semestre, " devrait croître encore plus rapidement au second semestre 2002 ", ajoute LVMH.Son rival Pinault Printemps monte de 8,14% à 63,80 euros alors que la Commission européenne a donné son aval au rachat de sa filiale Guilbert par Staples, le deuxième distributeur américain de fournitures de bureau, pour 807 millions de dollars.La hausse nourrissant la hausse, les valeurs financières poursuivent leur rattrapage. BNP Paribas gagne ainsi 9,58% à 36,84 euros, la Société Générale 6,65% à 48,74. Aux assureurs, Axa progresse de 11,54% à 13,34 euros et AGF de 7,08% à 29,80.Peugeot s'adjuge 2,77% à 39,68 euros et Renault 4% à 41,12. Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 0,9% sur un an en septembre en Europe de l'Ouest, selon les chiffres provisoires publiés par l'Association des constructeurs européens d'automobiles. Sur les neuf premiers mois de l'année, les immatriculations ont diminué de 3,7% par rapport à la même période de 2001.Le Club Med rebondit de 3,08% à 18,75 euros après une chute de 9,05% lundi.Seb s'octroie 5,99% à 88,50 euros. Le groupe d'électroménager a annoncé une hausse de 37,9%, à 1,68 milliard d'euros, de son chiffre d'affaires sur neuf mois. Sur le troisième trimestre, la progression est de 41,3% à 589 millions.Sopra gagne 3,45% à 12 euros. Le groupe a annoncé une baisse de son bénéfice semestriel à 4,6 millions d'euros, contre 6,7 millions sur les six premiers mois de 2001. Le résultat d'exploitation recule à 11,2 millions d'euros, contre 14 millions. Le groupe de services informatiques indique que les résultats du second semestre devraient être supérieurs à ceux du premier.Enfin, Séché Environnement bondit de 9,96% à 29,47 euros. Le spécialiste du traitement des déchets doit publier ses résultats du premier semestre après la clôture. John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.