Le CAC repasse au-dessus des 3.200 points, Scor et AGF en repli

En hausse de 0,21% à l'ouverture, le CAC 40 a accentué ses gains après trente minutes de cotations. Les valeurs technologiques sont généralement en hausse après les prévisions favorables annoncées par le directeur général de Nokia concernant l'évolution des ventes mondiales de téléphones portables. La bonne tenue de TotalFinaElf soutient également la cote. Le titre bénéficie de la hausse des cours du brut à la suite des craintes d'attaques terroristes. A l'inverse, le secteur de l'assurance fait preuve de faiblesse après l'annonce par les AGF de leur intention de passer d'importantes provisions cette année, ainsi que par la perte de 425 millions accusée par la Scor sur les neuf premiers mois de 2002. Sur le plan économique, l'actualité de ce lundi se limitera, en fin de matinée, à l'inflation de la zone euro en octobre.A 9h35, le CAC 40 gagnait 1,54% à 3.210,94 points. Plus forte hausse de l'indice, Thales progresse de 5,80% à 26,28 euros, toujours porté par l'annonce d'un bon chiffre d'affaires à neuf mois.Les valeurs technologiques bénéficient des prévisions de Nokia. Dans un entretien accordé au Financial Times, le directeur général du fabricant de téléphones mobiles table sur une croissance de 10 à 15% par an du marché mondial des terminaux portables sur les trois prochaines années. Alcatel gagne 2,43% à 5,47 euros. France Télécom prend pour sa part 3,34% à 12,98 euros après le feu vert de la Commission européenne à la cession de Télédiffusion de France (TDF) par l'opérateur.Vivendi Universal gagne 2,24% à 11,86 euros. Sa filiale Canal + a remporté la diffusion des matchs du championnat de France de football pour la période 2004-2007 pour 480 millions d'euros. Patrick Le Lay, PDG de TF1, premier actionnaire de TPS, conteste les choix de la Ligue de football professionnel et engage ce lundi un recours devant le Conseil de la concurrence avant de déposer plainte à Bruxelles dans la semaine.TotalFinaElf s'adjuge 1,16% à 139,60 euros dans le sillage des cours du brut à la suite des craintes terroristes dans le métro de Londres.AGF cède 1,38% à 33,65 euros. L'assureur a annoncé qu'il allait passer d'importantes provisions pour dépréciations d'actifs à la fin de l'année en raison de la baisse des marchés financiers. Le groupe indique par ailleurs qu'il "reste prudent quant aux perspectives de résultat net pour l'exercice 2002".Scor recule de 6,07% à 5,73 euros après l'annonce d'une perte nette de 425 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, contre un déficit de 199 millions un an plus tôt. Pour l'ensemble de 2002, le réassureur table sur une perte de l'ordre de 400 millions d'euros, contre 250 millions précédemment estimés. Scor prévoit enfin une augmentation de capital de 350 à 400 millions d'euros. Enfin, l'actif net comptable ressortait à 21,16 euros par action à fin septembre, contre 36,70 euros un an plus tôt.Arcelor gagne 1,38% à 11,05 euros. Le groupe a fait état d'une baisse de son résultat net, à 50 millions d'euros au troisième trimestre, contre 73 millions sur la même période de l'an dernier. Le bénéfice opérationnel progresse en revanche à 243 millions d'euros contre 132 millions. L'endettement financier du sidérurgiste s'élevait à 6,036 milliards d'euros à fin septembre, contre 6,51 milliards à fin décembre 2001. Enfin, en dépit d'une "conjoncture décevante" le groupe "table sur une évolution positive de ses résultats".Altran Technologies chute de 32,47% à 4,72 euros. Le groupe a annoncé qu'à la suite de son audit interne, il revoyait en baisse de 21 millions d'euros son résultat net semestriel par rapport aux chiffres publiés initialement. Le bénéfice net avant survaleurs, amortissements et exceptionnels de la SSII ressort ainsi à 33 millions d'euros au premier semestre, contre 54 millions initialement annoncés. Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'année progresse de 16,5% à 1,029 milliard d'euros.Enfin, Air France progresse de 3,83% à 11,67 euros. La compagnie aérienne doit publier ses résultats du premier semestre 2002-2003 après la clôture. John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.