Séance très volatile à Wall Street

 |  | 649 mots
Le Dow Jones clôture en baisse de 2.06% à 8 207.55 points. Le Nasdaq Composite recule de 1.25% à 1 259.94 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 1.97% à 873.53 points.Les investisseurs ont été rassurés, avant l'ouverture ce matin, par la décision de l'Irak d'accepter le retour des inspecteurs de l'ONU. La nouvelle a soutenu les actions et le dollar en pré-ouverture mais la publication du chiffre décevant de la production industrielle, qui a reculé pour la première fois depuis décembre dernier de 0.3% au mois d'août contre une progression de 0.2% attendue par les économistes, a déstabilisé le marché. Le taux d'utilisation des capacités de production, en revanche, ressort à 76% en ligne avec les attentes du marché, qui tablait sur 76.1%.Du côté des valeurs, on retiendra McDonald's, qui, après avoir progressé de 5.16% hier dans la foulée des commentaires de Morgan Stanley, chute aujourd'hui de 12.82% à 18.91 dollars. Le leader de la restauration rapide revoit à la baisse ses perspectives de résultats pour l'année en cours. La chaîne de fast food, qui voit son chiffre d'affaires diminuer aux Etats-Unis et en Europe, abaisse ses prévisions de bénéfice pour le trimestre en cours et le reste de l'exercice. En ce qui concerne le troisième trimestre, McDonald's table désormais sur un bénéfice par action de 38-39 cents contre 42 cents attendus par les analystes. Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice par action hors éléments exceptionnels devrait s'établir à 1.43 dollar contre 1.49 dollar attendu par le marché.Dans la distribution, Best Buy bondit de 5.69% à 25.46 dollars. Le distributeur a publié ses résultats pour le deuxième trimestre clos à la fin août. Les chiffres, en baisse par rapport à l'année dernière, sont supérieurs aux attentes des analystes. Les bénéfices s'établissent à 62 millions de dollars, ou 19 cents par action, contre 85 millions de dollars, ou 26 cents par action, l'année dernière à la même époque et 18 cents attendus par le marché. Le chiffre d'affaires ressort en hausse de 20% à 5.01 milliards de dollars, reflétant l'ouverture de 88 nouveaux points de vente. A périmètre constant, le chiffre d'affaires progresse de 2%. Toujours dans le même secteur, Pier Imports recule de 2.92% à 19.60 dollars. Le distributeur de produits de décoration pour l'intérieur a publié des résultats en ligne pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires ressort en hausse de 15% à 410.9 millions de dollars. A périmètre constant, les ventes progressent de 5.8%. Les bénéfices sur la période s'établissent à 22.1 millions de dollars, ou 23 cents par action, en hausse par rapport aux 13.8 millions de dollars, ou 14 cents par action, reportés l'année dernière à la même époque.Dans le secteur des logiciels, Oracle recule de 2.69% à 9.03 dollars. L'éditeur de logiciels de bases de données publiera, après la clôture, ses résultats pour le premier trimestre. UBS Warburg estime que les résultats de l'éditeur seront en ligne avec les prévisions des analystes. La banque souligne, cependant, qu'Oracle devrait se montrer prudent dans ses prévisions et abaisse ses prévisions de résultats pour 2003 et 2004 tout en maintenant sa recommandation à "Conserver" sur le titre.Sur le marché des changes, le dollar reste ferme, même s'il abandonne du terrain par rapport à ses niveaux de début de matinée dans le sillage de la baisse des marchés d'actions. L'euro finit la séance en hausse et repasse au-dessus des 0.97 à 0.9722 contre 0.9699 hier. La devise japonaise, de son côté, est stable face au billet vert à 122.15 contre 122.28 lundi.Sur le marché obligataire, les taux profitent de la faiblesse des valeurs américaines. Le 2 ans se détend à 2.03% contre 2.08% hier. Le rendement du 5 ans se maintient sous les 3% à 2.93% contre 2.99% la veille. Le 10 ans, de son côté, se détend de 5 points de base à 3.86%. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :