Séance sans grand relief à Wall Street

 |  | 461 mots
Le Dow Jones clôture en hausse de 0.35% à 7 877.40 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.83% à 1 220.53 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, progresse de 0.73% à 841.44 points.Du côté des valeurs, on retiendra Boeing, qui recule de 2.94% à 31.06 dollars. D'après le Wall Street Journal, le constructeur devrait annoncer une baisse de sa production jusqu'en 2004 faute de reprise dans le secteur aérien. Du côté des commandes, le groupe de Seattle a perdu une bataille face à EADS, qui vient de remporter un contrat portant sur 120 appareils achetés par la compagnie low cost Easy Jet.Dans le secteur automobile, Ford et General Motors perdent respectivement 4.21% à 7.97 dollar et 4.48% à 33.26 dollars. Merrill Lynch abaisse sa recommandation sur les deux constructeur, passant d'"Achat" à "Neutre".Dans le secteur pharmaceutique, Andrx plonge de 39.97% à 12 dollars. Le fabricant de médicaments en version générique va faire appel de la décision de justice l'empêchant de commercialiser une version du Prilosec issu de la recherche d'AstraZenerca. Andrx, qui avait déjà reçu un accord de la part de la FDA, souligne que les dépenses liées au marketing de sa version générique du Prilosec s'élèvent à 65 millions de dollars et viendront peser sur les résultats du troisième trimestre. En réaction à la décision de justice, le titre AstraZeneca bondit de 12.44% à 36.60 dollars.Toujours dans le secteur de la pharmacie, Bristol-Myers Squibb progresse de 4.11% à 22.53 dollars, malgré une décision de la FDA demandant au laboratoire de procéder à un test supplémentaire avant de recevoir l'accord de commercialisation pour le Vanlev utilisé dans le traitement de l'hypertension.Dans le secteur de l'énergie, TXU s'effondre de 30.99% à 12.94 dollars. Le producteur d'électricité du Texas a annoncé une réduction de 80% de son dividende de 60 à 12.5 cents afin de préserver ses liquidités. Le groupe a également annoncé la vente de certaines activités  de sa filiale européenne, TXU Europe. Enfin, l'agence de notation Standard & Poor's a annoncé, lundi matin, qu'elle dégradait la note long terme de la société texane de BBB+ à BBB.Enfin, IBM recule de 0.78% à 63.42 dollars. Le numéro un mondial de l'informatique souffre des commentaires de Morgan Stanley, qui abaisse ses perspectives de résultats sur le fabricant pour le quatrième trimestre, ainsi que pour l'ensemble de l'exercice 2003.Sur le marché des changes, le dollar est stable dans un marché très calme pour cause de jour férié aux Etats-Unis et au Japon. L'euro finit donc la séance en légère baisse à 0.9869 contre 0.9876 en fin de semaine dernière. La devise japonaise, de son côté, perd  un peu de terrain et se maintient au-dessus de la barre des 124 yens pour un dollar à 124.29 contre 124.05 vendredi. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :