Wall Street repart à la hausse avec IBM

 |  | 723 mots
Le Dow Jones clôture en hausse de 2.97% à 8 274.89 points. Le Nasdaq Composite avance de 3.23% à 1 272.20 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, progresse 2.23% à 879.19 points.Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont progressé de 22 000 à 411 000 contre 389 000 la semaine dernière et 398 000 attendus par les économistes. Sur le marché de l'immobilier, les mises en chantier pour le mois de septembre ont progressé de 13.3% pour atteindre, en rythme annuel, 1.843 millions d'unités, bien au-dessus des attentes des opérateurs, qui tablaient sur une hausse de 1.9% ou 1.64 millions d'unités. Seules ombres au tableau, la production industrielle, qui, après avoir reculé de 0.3% en août, a reculé de 0.1% en septembre, alors que les économistes s'attendaient à une hausse de 0.1%, et la publication de l'indice d'activité de la Réserve Fédérale de Philadelphie pour le mois d'octobre, qui s'inscrit en forte baisse à -13.2 contre 2.3 en septembre et 0.6 attendu par les économistes.Du côté des valeurs, on retiendra IBM, qui bondit de 11.25% à 72.20 dollars. Le numéro un de l'informatique a publié ses résultats pour le troisième trimestre hier après la clôture. Le chiffre d'affaires est stable par rapport à l'année dernière à 19.8 milliards de dollars. Hors éléments liés aux activités disque dur en cours de cession au japonais Hitachi, les bénéfices s'établissent à 1.69 milliards de dollars, ou 99 cents par action, contre 1.71 milliards de dollars, ou 97 cents par action, sur l'exercice précédent et 96 cents par action attendus par les analystes. En ce qui concerne le trimestre à venir, John Joyce, directeur financier du groupe, se dit confortable avec les prévisions des analystes, qui tablent, en moyenne, sur un bénéfice par action de l'ordre de 1.35 dollar.Toujours dans le secteur de l'informatique, Apple Computer recule de 3.09% à 14.11 dollars. La marque à la pomme a publié ses résultats pour son quatrième trimestre et enregistre sa première perte depuis deux ans. Le chiffre d'affaires ressort stable par rapport à l'année dernière à 1.44 milliards de dollars. Sur la période écoulée, le fabricant enregistre une perte de 45 millions de dollars, ou 13 cents par action. Hors élément exceptionnels, Apple s'inscrit dans le vert avec un bénéfice de 7 millions de dollars, ou 2 cents par action, en ligne avec les attentes des analystes.Dans le secteur de la défense, Northrop Grumman chute de 11.75% à 101.5 dollars. Le groupe a publié des résultats décevants pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires progresse de 24% par rapport à l'année dernière à 4.2 milliards de dollars mais est inférieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur des revenus de l'ordre de 4.48 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, les bénéfices s'établissent à 182 millions de dollars, ou 1.53 dollar par action, inférieurs aux 1.57 dollars attendus par les analystes. Le groupe revoit également à la baisse ses prévisions de bénéfices pour l'ensemble de l'exercice 2002 et table désormais sur un bénéfice par action de l'ordre de 5.65-5.75 dollars contre 6.15 dollars attendus par les opérateurs.Dans le secteur de la distribution, Sears, Roebuck and Co dévisse de 31.81% à 23.15 dollars. La chaîne de magasins a publié des résultats bien inférieurs aux attentes du marché pour son troisième trimestre en raison des mauvaises performances de son activité de cartes de crédit. Les revenus son stables par rapport à l'année dernière à 9.67 milliards de dollars. Les bénéfices reculent à 189 millions de dollars, ou 59 cents par action, contre 262 millions de dollars, ou 80 cents par action, sur l'exercice précédent et 82 cents attendus par les analystes. Sears abaisse ses prévisions de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice 2002 de 5.16 à 4.86 dollars.Sur le marché des changes, le dollar reprend du terrain soutenu, notamment,  par les bons chiffres de l'immobilier et par le rebond des marchés d'actions. L'euro termine en baisse et repasse sous la barre des 0.98 a 0.9719 contre 0.9820 hier. Même tendance pour la devise japonaise, qui se rapproche de la barre des 125 yens pour un dollar à 124.88 contre 124.47 hier.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent pour la cinquième séance consécutive et s'inscrivent au plus haut depuis 7 semaines. Le 2 ans s'installe au-dessus des 2% à 2.08% contre 2.01% hier. Le 5 ans se tend à 3.15% contre 3.05% mercredi. Le 10 ans se tend de 9 points de base à 4.14%. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :