New York pique du nez

 |  | 260 mots
Après l'envolée des quatre séances précédentes, les indices américains ont sans surprise cédé hier à un mouvement de prise de profits. Des publications de résultats nettement moins bien orientées que celles des derniers jours ont amplifié le recul et n'ont pas manqué de rappeler aux investisseurs, qui semblaient l'avoir un peu perdu de vue, que les profits des entreprises restaient en grande partie plombés par la morosité ambiante. A la clôture, le Dow Jones a reculé de 2,66 % à 8.036,03 points tandis que le Nasdaq perdait 3,90 % à 1.232,39 points, sa plus forte baisse depuis presque trois mois.Les valeurs informatiques et télécoms ont contribué pour une large part au recul des indices, pénalisés, la veille, par l'annonce d'Intel que ses ventes au quatrième trimestre seraient inférieures aux attentes. Sanctionnée par plusieurs courtiers, l'action du leader mondial des puces électroniques s'est effondré de 18,04 % à 13,54 dollars. Dans son sillage, Motorola perdait 24,75 % à 7,60 dollars. Quant à l'action AMD, elle a perdu 16,90 % à 3,49 dollars. Après la clôture, la société AMD a annoncé une perte nette pour le troisième trimestre de 254, 2 millions de dollars. Autre résultat communiqué après la cloche, celui d'IBM. Le leader mondial des ordinateurs a annoncé un bénéfice en baisse de 17,7 % sur la même période pour des ventes en légère progresssion à 19,82 milliards de dollars.Pour avoir averti les investisseurs que son chiffre d'affaires d'ici à la fin de l'année serait moins bon qu'attendu, l'action de Coca-Cola a abandonné 10,06 % à 47,20 dollars.A. M.-K.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :