Le CAC termine la semaine sous les 2.600 points

Après les propos inquiétants tenus jeudi soir par le président Bush, qui a précisé que les Etats-Unis n'avaient pas besoin de l'aval de l'ONU pour intervenir en Irak, le marché parisien a ouvert en forte baisse ce matin. L'annonce à 14h30, d'une remontée du chômage américain à 5,8% n'a pas rassuré les investisseurs et le commentaire de Hans Blix sur la situation en Irak a laissé le marché de marbre. A la clôture, le CAC 40 abandonne 2,26% à 2.574,91 points et revient ainsi sur ses niveaux de début juin 1997. A Londres, le Footsie perd 1,79% et à Francfort, le Dax recule de 0,36%. L'euro reste très soutenu à 1,1031 dollar. Plus forte baisse de l'indice, Vivendi Universal décroche de 7,48% à 11,5 euros. Le groupe de médias a accusé une perte de 23,3 milliards d'euros en 2002, du jamais vu dans l'histoire financière et industrielle française. L'essentiel de la perte provient de nouvelles provisions pour dépréciations d'actifs pour un montant total de 21,3 milliards. Le secteur de la distribution est également attaqué. Pinault Printemps Redoute perd 4,48% à 51,2 euros. Crédit Suisse First Boston a réduit son objectif sur la valeur de 55 à 45 euros. Dans le même secteur, Carrefour recule de 5,05% à 31,78 euros et Casino concède 3,29% à 50,05 euros.STMicroelectronics recule de 3,19% à 16,07 euros. Le numéro un mondial du secteur, Intel, a annoncé hier soir tabler sur un chiffre d'affaires compris entre 6,6 et 6,8 milliards de dollars au premier trimestre, contre 6,5-7 milliards précédemment prévus. STM a quant à lui fait savoir ce matin qu'il avait racheté une partie de ses obligations convertibles en actions à échéance 2010.Air France cède 2,82% à 7,93 euros. Le transporteur aérien a annoncé une hausse de 2% de son trafic en février, avec un coefficient d'occupation de 75,1% et des capacités en hausse de 3,4%. Sur les onze premiers mois de son exercice au 31 mars, le trafic progresse de 3,3%. Par ailleurs, le ministre des Transports, Gilles de Robien, a annoncé que la mise sur le marché de 30 à 40% du capital de la compagnie détenus par l'Etat pourra intervenir "éventuellement par tranches (...) à partir de l'été ou de l'automne". Enfin, le texte de loi sur la privatisation d'Air France doit être examiné par l'Assemblée le 11 mars.Contre la tendance, Alstom progresse de 3,7% à 2,8 euros, poursuivant le rattrapage entamé hier. Le titre a chuté d'environ 16% depuis l'annonce par la presse que le groupe aurait l'intention de vendre sa filiale de distribution et de transmission d'énergie. Depuis le début de l'année, le titre a abandonné plus de 43%. Egalement massacrés récemment, Suez avance de 1,48% à 11,67 euros, Vivendi Environnement de 2,34% à 17,04 euros.Enfin, M6 baisse de 4,97% à 16,05 euros. La chaîne de télévision doit publier ses résultats annuels définitifs après la clôture.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.