Perte opérationnelle en vue pour KLM

 |  | 282 mots
La situation se dégrade pour KLM. Alors qu'il s'était déjà montré prudent sur ses perspectives lors de la présentation de ses résultats semestriels en octobre et que son directeur général a annoncé avant Noël des mesures d'économies concernant l'exercice 2003-2004, le transporteur néerlandais se veut encore un peu plus pessimiste aujourd'hui. Profitant de l'annonce d'une contraction de 0,5 point (à 74,6%) de son taux de remplissage en décembre, il a précisé qu'il n'atteindrait pas ses objectifs pour l'exercice en cours (à fin mars)."Dans la mesure où le contexte dans lequel nous exerçons notre activité restera difficile au quatrième trimestre de l'exercice en cours (janvier-mars), il est peu probable que nous réalisions un résultat opérationnel positif pour l'exercice au 31 mars", précise un communiqué. Et ce, même en excluant l'amende de 150 millions d'euros que le Néerlandais doit payer à Alitalia pour une rupture d'alliance en 2000.Pour justifier cette révision, la compagnie évoque "la détérioration de la situation économique" et "l'instabilité géopolitique dans certaines régions du monde" qui ont entraîné une hausse des prix du carburant et "ont eu pour conséquence des volumes de trafic inférieurs aux prévisions".Le second semestre devrait donc s'avérer particulièrement mauvais puisque la compagnie était parvenue à dégager un résultat d'exploitation de 182 millions d'euros sur les six premiers mois de l'exercice. Reste maintenant à savoir si le résultat opérationnel de l'exercice sera supérieur à celui de l'an passé, qui était ressorti à -94 millions d'euros.En Bourse, la réaction est vive. En fin d'après-midi, l'action KLM décroche de 6,64%, à 9,14 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :