Alliance stratégique pour Michelin en Corée du Sud

 |   |  287  mots
Alors qu'il s'est depuis plusieurs mois renforcé sur le profitable marché américain, Michelin met désormais le cap à l'est. Le groupe auvergnat a signé un partenariat avec le producteur sud-coréen de pneumatiques Hankook, a annoncé ce dernier dans un communiqué. La coopération portera sur la recherche et développement, la fabrication, ainsi que la distribution. Selon Jean-Marc François, membre du conseil de direction du groupe Michelin, il s'agit d'une "nouvelle étape dans le plan de développement de Michelin en Asie".Les termes de cet accord, qui devrait être finalisé au second semestre, sont encore en cours de négociation. Et pour accroître les liens entre les deux groupes, le Clermontois prendra également une participation de 10% au capital de son nouveau partenaire. Au dernier cours de clôture du Coréen, cela représenterait un investissement de quelque 38,5 milliards de wons, soit une trentaine de millions d'euros. Un montant relativement limité pour Michelin, dont l'endettement est de 4,4 milliards d'euros, et qui "laisserait le gearing inférieur à 100% ce qui constitue l'objectif du groupe", note Aurel-Leven.D'ailleurs, l'aspect financier reste secondaire. "Ce partenariat est avant tout stratégique", ajoute le bureau d'analyse puisque le but des deux fabricants est de renforcer leurs positions. Ce que rappelle également Michelin qui évoque des "synergies" et des "opportunités communes" aux deux groupes. L'un des domaines de collaboration des deux fabricants concernera notamment le système PAX, qui permet aux véhicules de rouler à plat et pour lequel Hankook obtiendra une licence de production.Enfin ce partenariat est également une opportunité pour le Français sur le plan géographique. Car l'Asie (hors Japon), où il est assez peu présent, représente maintenant 19% du marché mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :