La consommation des Français s'est reprise en décembre

Après le coup de tabac essuyé en novembre - les dépenses de consommation avaient chuté de 1,8% -, le mois de décembre marque un fort rebond dû principalement aux secteurs de l'automobile et de l'habillement. En effet, le mois dernier, la consommation des ménages français en produits manufacturés a augmenté de 1,6% pour une progression sur le quatrième trimestre de 0,2%, et une progression moyenne sur l'ensemble de 2002 de 2,2%. Ces chiffres illustrent une nouvelle fois une constante de l'économie française actuellement: par leur consommation, les Français sont les piliers principaux de la croissance. Néanmoins, d'une année sur l'autre, cette résistance de la consommation s'émousse. En 2000, les dépenses de consommation avaient progressé de 3,9%, puis de 3,2% en 2001.Si la plupart des économistes écartent l'hypothèse d'un effondrement de la consommation dans les mois qui viennent, il n'est pas impossible que le rythme de progression de ces dépenses continue de ralentir, d'autant que le pouvoir d'achat des ménages bénéficiera de moins de baisses d'impôts que lors des deux années écoulées. La montée du chômage, les fermetures spectaculaires d'usines (Metaleurop, Palace Parfums, etc...), les crispations attendues sur le dossier des retraites, les tours de vis salariaux menés dans les entreprises, le maintien à des niveaux élevés des cours du pétrole sont autant d'éléments qui peuvent à terme conduire les Français à restreindre leurs dépenses. Sans oublier, bien sûr, l'incertitude liée à un conflit avec l'Irak.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.