Les syndicats adoptent un texte commun sur les retraites

Discuté hier, approuvé aujourd'hui: les cinq confédérations syndicales (CGT, CFDT, FO, CGC et CFTC) ainsi que l'Unsa et la FSU n'ont pas traîné dans l'élaboration et la ratification d'un texte d'orientation commun sur les retraites. Le signal adressé au gouvernement est fort: il s'agit de montrer aux pouvoirs publics la détermination des syndicats à se poser en interlocuteurs de poids dans ce dossier. Même si le président de la République a tracé hier les grands axes d'une réforme qui devrait être soumise au Parlement avant la fin 2003, les syndicats n'entendent pas laisser au gouvernement l'initiative. Sourds aux propos du ministre des Affaires sociales, François Fillon, qui a rappelé hier que le processus qui s'engage relève de la concertaion et non de la négociation, les organisations syndicales ont d'une part approuvé une déclaration fixant sept objectifs communs (lire ci-contre), et d'autre part ont décidé la tenue d'une journée nationale de manifestations décentralisées, régionales ou départementales, le 1er février prochain. Ce texte fixe notamment comme objectifs prioritaires la garantie du droit à la retraite à 60 ans à taux plein, mais aussi la volonté d'atteindre un haut niveau de retraites à travers diverses mesures comme la définition d'un taux élevé de remplacement (primes et rémunérations complémentaires comprises) ou la hausse des minima de pensions...La réforme du financement des retraites des salariés d'EDF-GDF sur la bonne voie. La fédération CGT Mines-Energie majoritaire (53% des voix lors des dernières élections professionnelles) dans le secteur appelle les 280.000 salariés et retraités d'EDF-GDF à se prononcer en faveur du "relevé de conclusions" élaboré le 9 décembre (lire ci-contre) dernier entre syndicats et employeurs. C'est jeudi que les personnels doivent voter. Si le oui l'emporte, c'est tout le système de financement des retraites dans ces entreprises qui sera remis à plat. Ce sera aussi la preuve qu'une réforme des régimes particuliers peut-être mise en oeuvre avant que ne soit traitée la question du régime général.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.