Nouveau repli de la production industrielle aux Etats-Unis

 |  | 241 mots
Lecture 1 min.
Au ralenti depuis plusieurs mois, l'industrie américaine a enregistré un nouveau repli de sa production en avril. Comme en mars, le recul a atteint 0,5% le mois dernier. Un chiffre un peu plus mauvais qu'attendu par les économistes. Le consensus Reuters prévoyait une baisse de 0,4%.Le taux d'utilisation des capacités de production, de 74,8% en mars, est tombé à 74,4% en avril, atteignant ainsi son plus bas niveau depuis près de 20 ans (juin 1983).Si l'on s'en tient à la seule industrie manufacturière (plus de 80% de la production totale), les chiffres sont encore moins reluisants. Après une contraction de 0,1% en mars, la production a diminué de 0,6% en avril. Et le taux d'utilisation des capacités a reculé à 72,5%, son plus mauvais score depuis mai 1983.Outre un climat économique globalement morose, c'est notamment l'automobile qui a entraîné l'indicateur à la baisse. La production d'automobiles (annualisée) a chuté de 2,94% et celle des pièces détachées de 2%.Face à une telle dégradation, les autres composantes pèsent donc bien peu. Pourtant, à l'inverse de la tendance générale, la production minière a gagné 0,4% pour le second mois d'affilée et, après une forte contraction en mars, la production d'énergie s'est appréciée de 0,1%.Ces chiffres, finalement sans grande surprise, n'ont pas affolé les marchés. Wall Street a ouvert en hausse. Et, de ce côté-ci de l'Atlantique, Paris a poursuivi sa progression, revenant à l'assaut des 3.000 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :